Hollande s'en prend à nouveau à Macron et sa méthode "méprisante pour certains"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Hollande s'en prend à nouveau à Macron et sa méthode "méprisante pour certains"

Publié le 29/09/2018 à 16:54 - Mise à jour à 17:27
© MEHDI FEDOUACH / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

François Hollande a à nouveau distillé des critiques contre le président Emmanuel Macron, samedi dans une interview à L’Écho Républicain, en dénonçant une façon de gouverner "qui peut paraître lointaine, distante, voire méprisante pour certains".

Dans cet entretien au quotidien régional, l'ancien chef de l’État dit avoir conscience "qu’il faut incarner un espoir, au regard de la déception que représente le pouvoir".

"Il y a actuellement une méthode qui peut paraître lointaine, distante, voire méprisante pour certains. Moi, j’ai voulu être un président à la hauteur, mais pas hautain. Préserver le lien avec les Français. Le dialogue social", déclare M. Hollande dans cet entretien.

L'ex-chef de l’État embraye ainsi sur la critique voulant que son successeur soit méprisant ou arrogant, deux adjectifs souvent cités dans les études d'opinion.

François Hollande juge, par ailleurs, que le bilan de son passage à l’Élysée (2012-2017) est actuellement "réhabilité".

"Il faut parfois quitter la place pour voir qu’elle était bien occupée. Ce constat, je le fais sans rancœur. Tant mieux s’il y a du pouvoir d’achat. Mon successeur en bénéficie. Pas sûr qu’il le maintienne à ce niveau", lance-t-il dans une autre attaque contre M. Macron.

L'ancien premier secrétaire du PS est venu samedi participer avec sa compagne Julie Gayet à un rassemblement de militants socialistes à Mainvilliers dans l'Eure-et-Loir, afin de "passer des messages aux militants PS".

"Comment repartir et rassembler ? Il faut avoir la fierté du bilan du précédent quinquennat. J’ai conscience qu’il faut incarner un espoir, au regard de la déception que représente le pouvoir", a-t-il dit.

L'ancien président socialiste affirme ne pas être animé par un "sentiment de revanche" à l'égard de son ancien ministre devenu président. "Si les gens pensent que je veux prendre ma revanche, je ne serai pas écouté de la même manière. Je viens pour échanger avec les Français", dit-il encore.

C'est la troisième fois en une semaine que M. Hollande tient des critiques publiques contre l'exécutif.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


François Hollande a à nouveau distillé des critiques contre le président Emmanuel Macron.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-