L'Assemblée achève l'examen du projet de loi santé, vote solennel mardi

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

L'Assemblée achève l'examen du projet de loi santé, vote solennel mardi

Publié le 23/03/2019 à 03:45 - Mise à jour à 09:46
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

L'Assemblée nationale a achevé dans la nuit de vendredi à samedi l'examen du projet de loi santé, après avoir adopté des mesures qui doivent permettre de régulariser des médecins étrangers ou lutter contre l'influence des lobbies auprès des étudiants en santé.

Les députés avaient entamé lundi l'examen en première lecture du projet de loi porté par Agnès Buzyn. Ils ont fini leur travaux vers 3 heures du matin, au terme d'un "marathon", selon les termes du rapporteur Thomas Mesnier (LREM).

Le texte fera l'objet d'un vote solennel mardi, avant de poursuivre son parcours parlementaire au Sénat.

Dans la dernière ligne droite de l'examen du texte, les députés ont notamment adopté un article qui doit permettre de régulariser des médecins étrangers, indispensables au fonctionnement de nombreux hôpitaux publics, et d'améliorer de façon pérenne leur intégration.

Le texte doit permettre de résoudre, d'ici la fin de l’année 2021, la situation de certains de ces praticiens à diplôme hors Union européenne (Padhue), médecins, pharmaciens, dentistes ou sages-femmes, exerçant sans autorisation de plein exercice, après étude de leur dossier. Le projet de loi apporte par ailleurs diverses améliorations au dispositif pérenne d’autorisation.

Les députés ont également adopté, à l'initiative du gouvernement, un amendement qui "vise à interdire l’offre de tout avantage aux étudiants en santé". Il s'agit de "mettre un terme à des pratiques d’influence qui perdurent dans les lieux de formation", selon le gouvernement.

La porte-parole LREM Aurore Bergé s'est félicitée sur Twitter de mettre ainsi fin "aux pratiques d'influence des lobbies dans les lieux de formation des professionnels de santé".

Juste avant d'achever l'examen du texte, les députés ont aussi prévu la remise d'un rapport dans un délai de six mois par le gouvernement "sur l’accès effectif à l’interruption volontaire de grossesse et sur les difficultés d’accès rencontrées dans les territoires, y compris celles liées aux refus de pratiquer" une IVG par certains praticiens.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'Assemblée nationale a achevé dans la nuit de vendredi à samedi l'examen du projet de loi santé.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-