Macron "extrêmement maladroit" sur Pétain, estime Marine Le Pen

Macron "extrêmement maladroit" sur Pétain, estime Marine Le Pen

Publié le :

Mardi 13 Novembre 2018 - 09:28

Mise à jour :

Mardi 13 Novembre 2018 - 09:30
©DR
PARTAGER :

Par AFP - Paris

-A +A

Emmanuel Macron a été "extrêmement maladroit" à propos du maréchal Pétain en suggérant qu'il méritait un hommage pour son rôle dans la Première Guerre mondiale, a estimé mardi Marine Le Pen.

"Emmanuel Macron a été extrêmement maladroit car, s'il y a bien un moment où il devait à tout prix préserver l'unité de la nation, c'est bien dans ce moment de commémoration de la Première Guerre mondiale", a déclaré sur France Inter la présidente du Rassemblement national (RN, ex-FN).

Le chef de l'État "a eu tort de créer les conditions d'une polémique et d'une division à ce moment-là de commémoration de notre Histoire", a ajouté la finaliste de la présidentielle 2017.

La dirigeante du RN a rappelé ses "divergences" avec son père Jean-Marie Le Pen, qui considère lui que le maréchal Pétain méritait un hommage.

L'exécutif avait prévu dans un premier temps un hommage aux huit maréchaux de la Première Guerre mondiale, dont M. Pétain, avant de préciser que l'hommage ne concernerait que les 5 maréchaux enterrés aux Invalides, ce qui n'inclut pas le maréchal Pétain, enterré à l'île d'Yeu.

M. Macron a déclaré pour sa part qu'il n'y aurait pas d'hommage "individuel" rendu au maréchal Pétain, qui collabora avec le régime nazi pendant la Seconde Guerre mondiale.

Marine Le Pen s'est dite en outre "choquée de la manière dont le président serbe a été traité" lors des cérémonies du centenaire de l'Armistice de 1918. La population de la Serbie est celle qui a en proportion enregistré le plus grand nombre de morts dans ce conflit.

Le président serbe Aleksandar Vucic a regretté le traitement qui lui a été réservé dimanche à Paris. La presse serbe a publié des photos montrant le président kosovar, Hashim Thaçi derrière le Russe Vladimir Poutine, l'Américain Donald Trump, le Français Emmanuel Macron et l'Allemande Angela Merkel, alors que M. Vucic avait été installé en face, dans une autre tribune.

Municipale 2014


Commentaires

-