Neige: une sénatrice communiste "en colère" après une nuit de galère

Neige: une sénatrice communiste "en colère" après une nuit de galère

Publié le 30/10/2018 à 10:32 - Mise à jour à 10:36
© PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Saint-Étienne

-A +A

La sénatrice de la Loire Cécile Cukierman (PCF) s'est dite "en colère" mardi après avoir passé la nuit dans sa voiture sur la rocade ouest de Saint-Etienne, comme des dizaines d'autres automobilistes bloqués par la neige.

Jointe par l’AFP à la gare de Saint-Etienne, alors qu’elle s’apprêtait à prendre un TGV pour Paris dans lequel elle espère "dormir un peu", Cécile Cukierman regrette n'avoir reçu "aucune information".

"Personne n'est venu à notre rencontre (...). "Tous ceux qui était autour de moi, dont des familles avec des enfants et des personnes âgées, ont été surpris par le manque d’humanité des services publics dans ce contexte de météorologique qui pourtant était annoncé", dénonce la parlementaire.

"Il y a eu un manque de régulation des poids lourds qu’on a laissés s’engouffrer sur des routes pentues (…). La coordination entre l’Etat et le département qui sont chacun en charge des routes n’a pas fonctionné. Il faut en tirer les conséquences au plus vite", commente la sénatrice communiste.

Elle explique avoir passé la nuit dans sa voiture, "immobilisée le long de la chaussée à partir de 21h30, sans eau, avec un châle pour seul couverture".

Cécile Cukierman déplore n’avoir vu "ni secours ni véhicule de déneigement. A 4h30, nous avons été réveillés par des saleuses mais notre espoir a été déçu car elles ont circulé seulement dans le sens opposé au notre, alors que nous nous étions débrouillés pour pousser nous-mêmes sur le bord de la route les voitures immobilisées afin de libérer le passage".

Auteur(s): Par AFP - Saint-Étienne


PARTAGER CET ARTICLE :


Cécile Cukierman (au centre), à Lyon, le 7 décembre 2015

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-