Nicolas Hulot était plus un lanceur d'alerte, selon Sébastien Lecornu

Nicolas Hulot était plus un lanceur d'alerte, selon Sébastien Lecornu

Publié le :

Samedi 01 Septembre 2018 - 15:22

Mise à jour :

Samedi 01 Septembre 2018 - 17:08
© ludovic MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Par AFP - Saint-Bertrand-de-Comminges

-A +A

Nicolas Hulot trouvait plus facile de "lancer des alertes" que de "les transformer en politique publique", a déclaré samedi le secrétaire d'Etat Sébastien Lecornu, sur la foi de confidences de l'ex-ministre de la Transition écologique.

En déplacement à Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne), le secrétaire d'Etat à la Transition écologique a rapporté à la presse des propos de Nicolas Hulot, à son retour au ministère mardi, peu après sa démission en direct sur l'antenne de France Inter.

"C'est une phrase de réflexion sur lui-même qui m'a beaucoup touché", a commenté M. Lecornu, soulignant que le ministre démissionnaire lui aurait alors confié: "on peut arriver avec succès à lancer des alertes, à éveiller les consciences. On peut ne pas arriver à les transformer en politique publique, en transformation concrète".

"C'est un sentiment que j'ai pu connaître en tant que maire, que ça ne va pas assez vite, que tout est difficile et ça il faut y être préparé", a observé M. Lecornu.

"Mentalement et intellectuellement, Nicolas Hulot n'était pas préparé" à la vie politique et "je l'ai dit publiquement: il n'a jamais véritablement pris plaisir dans ses fonctions de ministre d'Etat", a poursuivi le secrétaire d'Etat, venu clôturer le forum "The Village".

"Ce n'est pas un homme politique", a-t-il déclaré, "mais qu'est-ce que c'est qu'un homme politique?", s'est-il interrogé.

"De toute évidence, c'était une personnalité importante, connue des Français, homme de télévision à la base, éveillé à la question écologique qui s'est essayé à quelques reprises à la politique. C'était la première fois qu'il transformait ça en engagement opérationnel", a ajouté le secrétaire d'Etat.

M. Lecornu était venu dans ce village médiéval, à une centaine de kilomètres au sud de Toulouse, pour conclure le forum "The Village" qui invite une centaine "de décideurs, entrepreneurs sociaux, créateurs de start-up, artistes et chercheurs" à échanger "sur l’agriculture, l’énergie, le numérique, les territoires, ou la culture".

Le secrétaire d'Etat à la Transition écologique Sébastien Lecornu, le 6 juillet 2018 à Paris


Commentaires

-