Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur la taxation des carburants

Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur la taxation des carburants

Publié le :

Mardi 13 Novembre 2018 - 11:51

Mise à jour :

Mardi 13 Novembre 2018 - 11:54
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Par AFP - Paris

-A +A

Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à renoncer à la suppression totale de la taxe d'habitation pour investir dans l'isolation des logements dans une tribune publiée mardi par le Huffington Post.

"Le gouvernement doit reculer sur cette nouvelle mesure qui consiste à taxer les carburants, car le risque est alors de décourager une partie de la société du bien fondé de la lutte contre le réchauffement climatique et de l'urgence écologie", écrit l'ancien ministre de l'Agriculture.

S'il ne remet pas en cause le principe de taxation des énergies fossiles, M. Le Foll remet en cause son "niveau" et demande l'organisation à l'Assemblée nationale d'un "débat démocratique" sur "le prix des énergies fossiles pour favoriser les alternatives décarbonnées de l'énergie et du transport".

Estimant que les solutions du type chèque énergie, prime à la casse, chèque transport "relève(nt) plus de la bonne conscience que d'une vraie stratégie", il propose pour sa part un plan structuré autour de quatre objectifs.

Quels sont-ils ? "Premièrement, abandonner l'augmentation de la taxe carbone prévue en début d'année (...) et accepter de perdre par un mécanisme flottant plusieurs milliards d'euros".

M. Le Foll suggère aussi de "revenir sur la suppression totale de la taxe d'habitation, qui coûte cher, en stoppant le processus au niveau qui sera atteint en 2018". La dépense fiscale correspondante devra être basculée dans un "plan d'économie d'énergie".

Troisièmement, le gouvernement doit selon M. Le Foll renoncer à la transformation du crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) en baisses de cotisations sociales patronales pérennes, et "réorienter la dépense pour investir dix milliards dans l'efficacité énergétique des entreprises".

Enfin il propose de "changer la loi Elan sur le logement, qui bride la mise en construction des logements (...) et accroît (...) le coût du logement pour les Français", en cherchant à soutenir la construction et à rechercher l'efficacité énergétique des logements.

La semaine dernière, le Bureau national du PS avait approuvé un texte proclamant son soutien au mouvement des "gilets jaunes" et proposant "un grand Grenelle du pouvoir d'achat et du financement de la transition écologique".

Le maire du Mans Stéphane Le Foll photographié lors d'une conférence de presse au siège du Parti Socialiste en mars 2018

Commentaires

-