Propos négationnistes: le FN suspend son responsable à Nice

Propos négationnistes: le FN suspend son responsable à Nice

Publié le 15/03/2017 à 10:29 - Mise à jour à 18:34
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP

-A +A

Le Front national a annoncé mercredi que son responsable à Nice Benoît Loeuillet, un ex-dirigeant identitaire, était suspendu du parti en vue de son exclusion pour des propos négationnistes tenus dans un documentaire diffusé mercredi soir sur C8.

Filmé dans la Librairie du Paillon qu'il gère à Nice, Benoît Loeuillet présente plusieurs livres qu'il vend, dont des livres d'Adolf Hitler ou de Robert Faurisson, régulièrement condamné pour nier la réalité de la Shoah.

Il dit d'abord qu'il "ne sait pas trop quoi penser de la thèse révisionniste. C'est compliqué. Bon, après, je pense qu'il n'y a pas eu autant de morts. Il n'y a pas eu 6 millions". "Il n'y a pas eu de morts de masse comme ça a été dit", ajoute-t-il ensuite.

Dans un communiqué publié mercredi, Benoît Loeuillet affirme n'avoir "en aucune manière nié la réalité de la Shoah" et dénonce des propos "habilement découpés" par la chaîne de télévision. Il annonce avoir demandé à son avocat de porter plainte contre l'auteur du documentaire.

"Je comprends l'émoi (que ces propos) peuvent susciter tels qu'ils sont présentés, habilement découpés. Mais je m'inscris en faux contre le portrait que ce reportage entend faire de moi", écrit M. Loeuillet, dénonçant des "méthodes contraires à la déontologie journalistique" de C8.

Ce documentaire a été tourné pendant deux mois début 2017 dans la fédération FN des Alpes-Maritimes en caméra cachée.

Marion Maréchal-Le Pen, présidente du groupe FN au Conseil régional de Paca, a annoncé qu'"à compter de ce jour, M. Loeuillet ne fait plus partie du groupe FN au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur". Benoît Loeuillet "n'a jamais tenu ce genre de propos devant nous, qui sont intolérables", a-t-elle ajouté dans un communiqué.

M. Loeuillet "est suspendu du FN et sera convoqué très prochainement devant les instances disciplinaires du mouvement en vue de son exclusion", a déclaré pour sa part le secrétaire général du FN, Nicolas Bay, dans un autre communiqué.

- 'Mainmise' des Identitaires -

"Je comprends parfaitement que la direction du Front national ait jugé opportun de me suspendre dans un tel contexte d'hystérie médiatique. Je me rendrai naturellement à la convocation qui me sera faite par les instances du mouvement", a réagi M. Loeuillet.

"Les caméléons qui se cachent dans nos rangs et profitent de la réussite du FN en ayant des idées parfaitement détestables, doivent dégager", a tweeté Louis Aliot, vice-président du FN.

"Un abruti", a estimé le député du Gard apparenté FN Gilbert Collard.

Benoît Loeuillet est un ex-dirigeant de Nissa Rebela, branche locale du mouvement identitaire, et depuis fin 2015 conseiller régional FN en Paca.

Il se présentait jusqu'à mercredi comme responsable du FN à Nice sur Twitter et Facebook, mais M. Bay a assuré qu'il ne l'était plus depuis "plusieurs mois".

"L'étonnement feint des cadres (FN) est ridicule", a cinglé dans un tweet Christian Estrosi, patron (LR) de Paca.

Dans ce documentaire, on voit aussi Philippe Vardon, ex-figure des identitaires niçois, lui aussi conseiller régional FN en Paca mais aussi membre de l'équipe de campagne de Marine Le Pen, ironiser lors d'un tractage: "Ça commence à être inquiétant: tous les mecs qui me serrent la main, ils sont noirs".

"Du second degré", selon un soutien de Marion Maréchal-Le Pen à l'AFP. "Ira-t-elle jusqu'à exclure" M. Vardon ? a demandé dans un second tweet M. Estrosi.

Gaël Nofri, conseiller municipal niçois en rupture du FN et ex-conseiller de Marine Le Pen pendant la présidentielle 2012, dénonce mercredi la "mainmise des Identitaires sur le Parti".

Des élus FN et ex-élus FN en rupture avec le parti ont aussi appelé dans un communiqué séparé à "exclure" ces personnes et "mettre sous tutelle" la fédération FN 06.

"Benoît Loeuillet suspendu? Personne n'est dupe de la règle du +pas vu pas pris+ en vigueur au FN", a tweeté de son côté la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra).

Auteur(s): Par AFP


PARTAGER CET ARTICLE :


Manifestations, le 2 août 2014 à Nice, de militants identitaires, notamment du groupe Nissa Rebela dont Benoît Loeuillet fut l'un des dirigeants

Annonces immobilières

Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-