Remaniement: le ministre de l'agriculture "calme, déterminé et serein"

Remaniement: le ministre de l'agriculture "calme, déterminé et serein"

Publié le :

Mardi 04 Septembre 2018 - 08:44

Mise à jour :

Mardi 04 Septembre 2018 - 08:46
© LUDOVIC MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Par AFP - Paris

-A +A

Stéphane Travert s'est déclaré mardi "calme, déterminé et serein" à son poste de ministre de l'Agriculture, que certains écologistes souhaiteraient rattacher à l'Environnement à l'occasion du remaniement attendu, et a estimé que "l'Environnement ne peut pas être détaché de l'Economie".

"Je suis calme, déterminé et serein" a dit le ministre sur CNews, interrogé sur les grandes manœuvres en cours pour la succession de Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique.

"Je suis déterminé à continuer à conduire cette action, mais c'est une décision qui importe au président et au Premier ministre, c'est leur décision", a concédé M. Travert.

"Ce n'est pas à moi que revient" la décision du profil et des compétences des différents ministères, a-t-il ajouté, face à l'éventualité de la création d'un grand ministère unique de la Terre, qui réunirait Environnement et Agriculture pour négocier une future Politique agricole commune (PAC) plus verte à Bruxelles.

"Ce qui m'importe, ce sont les objectifs de transformer notre agriculture et de l'emmener vers une situation plus durable", a-t-il dit en soulignant aussi le rôle économique essentiel de l'agriculture et de ses emplois.

Le 30 août, Pascal Canfin avait demandé au micro de France Inter un "big bang" gouvernemental à l'occasion du remaniement ministériel pour adapter l'administration au changement climatique.

M. Canfin avait notamment demandé "un copilotage strict de la réforme de la politique agricole commune (...) par les ministères de l'Agriculture et de l'Environnement". Selon lui, Nicolas Hulot l'avait "presque" obtenu au moment de sa démission la semaine dernière.

Stéphane Travert le 20 juillet 2018 à l'Elysée


Commentaires

-