Rugy: "La France ne se résume pas aux gilets jaunes"

Rugy: "La France ne se résume pas aux gilets jaunes"

Publié le :

Jeudi 22 Novembre 2018 - 08:38

Mise à jour :

Jeudi 22 Novembre 2018 - 08:40
© Alain JOCARD / AFP/Archives
PARTAGER :

Par AFP - Paris

-A +A

"La France ne se résume pas aux gilets jaunes", a souligné jeudi le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, en pointant des "dérives graves" au sein de ce mouvement, dont des "agressions racistes ou homophobes".

Interrogé sur France 2 sur le risque d'une "rupture avec le pays", contre lequel François Bayrou a mis en garde le gouvernement, M. de Rugy a répondu: "De quel pays parle-t-on? (...) La France est diverse, la France ne se résume pas aux gilets jaunes".

"D'ailleurs, il y a eu des dérives graves dans le mouvement des gilets jaunes ces derniers jours, avec, il faut bien le dire, parfois plutôt des capuches noires que des gilets jaunes", a-t-il ajouté.

Il a évoqué le cas de "gens qui ont forcé d'autres automobilistes à porter des gilets jaunes" ou qui "ont tenu des propos (et se sont livrés à) des agressions racistes ou homophobes".

"C'est inacceptable", a-t-il dit en citant l'exemple du "péage de Virsac en Gironde qui a été saccagé" dans la nuit de lundi à mardi sur l'A10 Bordeaux-Paris.

"Ça, ça n'a plus rien à voir avec une revendication par rapport au prix des carburants", a-t-il estimé.

"Il faut savoir faire preuve de cohérence, de constance dans le temps", a ajouté le ministre au sujet de la fiscalité écologique, point de départ du mouvement des gilets jaunes, qui a abouti à des manifestations et des blocages à travers la France ces derniers jours.

"J'entends des personnes qui disent +c'est plus difficile pour nous, parce qu'on habite à tel endroit, parce qu'on a tel budget, tel revenu+, et c'est pour cela que nous avons pris des mesures d'accompagnement", a-t-il dit.

Francois de Rugy à la sortie de l'Elysée le 21 novembre 2018

Commentaires

-