Schiappa sur la Manif pour tous: vives condamnations chez LR

Schiappa sur la Manif pour tous: vives condamnations chez LR

Publié le :

Jeudi 21 Février 2019 - 11:13

Mise à jour :

Jeudi 21 Février 2019 - 16:22
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

Par AFP - Paris

-A +A

Les Républicains (LR) ont vivement dénoncé jeudi les déclarations de Marlène Schiappa sur "l'existence d'une convergence idéologique" entre la Manif pour Tous et les "terroristes islamistes", Valérie Pécresse y voyant "une faute" et Laurent Wauquiez demandant "des excuses publiques".

"Je ne mets pas sur le même plan la Manif pour tous et les terroristes islamistes, mais je souligne l'existence d'une convergence idéologique", a déclaré la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes dans un entretien à Valeurs actuelles paru jeudi.

"Critiquer les positions des sympathisants de la Manif pour Tous est une chose. Les comparer aux terroristes islamistes qui ont frappé à mort notre pays et qui veulent détruire notre civilisation, c'est une faute", a réagi Mme Pécresse dans un tweet.

"Marlène Schiappa n’est ni une responsable associative, ni une polémiste médiatique. Elle est membre du gouvernement. Ses propos engagent la majorité et le gouvernement et traduisent l’état d’esprit d’En Marche dont elle anime le pôle +débat des idées+", a renchéri le président de LR Laurent Wauquiez dans un texte publié sur Facebook.

La secrétaire d'Etat "commet plus qu’une faute politique. Ces propos sont aussi inacceptables qu’humiliants. En une phrase, elle est parvenue en même temps à diaboliser ses adversaires politiques, à instrumentaliser les victimes du terrorisme et à minimiser la menace islamiste", accuse M. Wauquiez.

Mme Schiappa "doit de toute évidence présenter des excuses publiques", réclame M. Wauquiez.

Le président d'Auvergne-Rhône-Alpes voit dans cette déclaration "une volonté de réduire le débat démocratique à un clivage gentils et méchants. Tous ceux qui ne partagent pas l'idéologie politiquement correcte sont exclus d'office du champ républicain. Ce conformisme intellectuel voit des chemises brunes partout où il n'y a pas d'enthousiasme pour leur +nouveau monde+".

"Cette confusion mentale révèle enfin la terrible minimisation du terrorisme islamiste. Elle s’inscrit dans cette relativisation de la menace islamiste que l’on perçoit trop souvent dans les discours du président de la République et de la majorité", juge-t-il également.

Le président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan a lui aussi dénoncé ces déclarations: "Comment Marlène Schiappa peut-elle oser insulter des millions de Français qui défendent pacifiquement leurs convictions en les associant avec une idéologie barbare responsable de l'assassinat de plus de 250 personnes en France ?", a-t-il tweeté.

La secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, à l'Assemblée le 6 novembre 2018

Commentaires

-