Euromillions : un gagnant s'offre des funérailles à 1 million d'euros

Euromillions : un gagnant s'offre des funérailles à 1 million d'euros

Publié le 17/02/2020 à 16:48
trumphotels.com
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Grand gagnant de l'Euromillions en juillet 2011, Colin Weir est mort à l'âge de 72 ans. Ce père de deux enfants, récemment divorcé après 38 ans de mariage, avait organisé une très grande fête qui permettrait à ses proches de se souvenir de lui. Il y avait notamment invité médecins et infirmières qui ont pris soin de lui durant la maladie foudroyante qui lui a coûté la vie.

Colin Weir et son épouse de l’époque, Chris, avaient gagné plus de 185 millions d’euros à l’été 2011, devenant les cinquièmes plus grands gagnants de l’histoire de l’Euromillions. Mais l’Ecossais n’aura profité de son gain que quelques années: il est décédé en décembre 2019, emporté par une insuffisance rénale aïgue et une septicémie. Si son décès a été soudain, Colin Weir avait vraisemblablement tout prévu pour que ses funérailles restent mémorables.

En guise de dernier adieu, cet ancien cameraman connu pour sa grande générosité avait ainsi décidé d'offrir une fête somptueuse à ses proches: avant sa mort, il avait tout planifié et prévu de consacrer plus d’un million d’euros à cette soirée. Au menu: du champagne à plus de 400 euros la bouteille et du homard, servis dans une salle du sompteux hôtel Trump Turnberry, privatisé pour l’occasion. Une fête réservée à ses amis ainsi qu'à ses médecins et à ses infirmières, à laquelle n'étaient pas conviés les membres de sa famille.

Colin et Chris Weir, des vainqueurs de l’Euromillions engagés pour l'indépendance de l'Ecosse
Depuis qu’ils avaient coché les bons numéros et validé le ticket gagnant de la loterie européenne dans la petite ville de Largs, dans le Nord Ayrshire, Colin et Chris avaient régulièrement fait parler d’eux.
En 2014, le couple, encore uni, avait par exemple déboursé plus de 3 millions d'euros pour la campagne Yes Scotland, prônant l’indépendance de l’Ecosse. Après le référendum perdu, Weir avait également fait un don important au parti nationaliste. D’ailleurs, à l’annonce de sa mort, le Premier ministre écossais Nicola Sturgeon a rendu hommage à un « véritable ami » du mouvement indépendantiste.

Weir était devenu propriétaire de son club de foot préféré
Fan de football, Colin Weir avait également choisi d’investir plus de 10 millions d’euros dans le club de sa ville natale, Partick Thistle, qui évolue en deuxième division écossaise. Craignant une prise de contrôle étrangère, il en était même devenu actionnaire majoritaire à l’automne dernier. Ses parts devraient, conformément à ses vœux, être cédées à ses supporters avant le 30 mars prochain.

A lire aussi : Comment augmenter ses chances de gagner à l'EuroMillions ?

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Avant sa mort, Colin Weir avait planifié une fête majestueuse dans cet hôtel écossais, le Trump Turnberry

Annonces immobilières

Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-