La maire de Rome furieuse après l'évaporation d'un budget pour boucher les nids-de-poule

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La maire de Rome furieuse après l'évaporation d'un budget pour boucher les nids-de-poule

Publié le 02/11/2018 à 16:16 - Mise à jour à 16:20
© Tiziana FABI / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Rome

-A +A

La maire de Rome s'est insurgée cette semaine contre le projet de budget national, réduit à peau de chagrin pour boucher les milliers de dangereux nids-de-poule des rues de la capitale italienne.

Le projet de budget 2019, qui va être examiné au Parlement, a fait sauter une ligne de 180 millions d'euros sur trois ans destinés à la rénovation des rues de Rome, a déploré la maire "5 Etoiles" (M5S, antisystème) Virginia Raggi, a rapporté vendredi la presse italienne.

Ce budget exceptionnel réclamé par le ministre des Transports Danilo Toninelli (5 Etoiles) ne figure plus dans le projet soumis à examen du parlement, sur instruction du ministre de l'économie et des finances Giovanni Tria. "Je pense que Tria ne me fait pas du tort à moi, mais à Rome et à tous les Romains", a fustigé jeudi soir Virginia Raggi dans une émission télévisée.

"Je me battrai au Parlement pour que ces fonds soient maintenus", a-t-elle ajouté.

Selon une estimation d'experts cité par le journal Corriere della Sera, il faudrait dépenser au moins 1,5 milliard d'euros pour éliminer tous les trous et cratères des rues de Rome, qui ont déjà provoqué plusieurs accidents mortels.

Régulièrement épinglée pour sa gestion du dossier, la municipalité M5S, en poste depuis plus de deux ans, se défend en pointant du doigt la négligence des administrations précédentes, et le manque de coopération des autres institutions.

Elle comptait sur le nouveau gouvernement composé de la Ligue (extrême droite) et du M5S pour l'aider à refaire progressivement les 800 km de voies principales d'une capitale qui compte des milliers de kilomètres de rues.

Parallèlement, la maire vient de revoir à la baisse le nombre de nouveaux bus déployés dans Rome pour remplacer ceux ayant plus de 18 ans d'âge, au nombre de 227 au lieu des 600 annoncés voici quinze jours lors d'une réunion publique. Une vingtaine de bus ont pris feu depuis le début de l'année.

Des milliers de Romains avaient manifesté samedi dernier contre la vétusté et la désorganisation des services publics de la capitale italienne, alors que les déboires judiciaires de la maire Virginia Raggi aiguisent les appétits politiques à gauche comme à l'extrême droite.

La maire est très affaiblie par la menace d'une condamnation en novembre, pour avoir donné un poste à la mairie au frère de son ancien bras droit. Si elle est condamnée, les statuts du M5S exigent sa démission.

Auteur(s): Par AFP - Rome


PARTAGER CET ARTICLE :


La maire de Rome Virginia Raggi à Rome, le 12 octobre 2017

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-