Les dinosaures de Lourinhã, vedettes du "Jurassic Park" portugais

Les dinosaures de Lourinhã, vedettes du "Jurassic Park" portugais

Publié le :

Mercredi 18 Juillet 2018 - 06:15

Mise à jour :

Mercredi 18 Juillet 2018 - 10:56
© JOSE MANUEL RIBEIRO / AFP
PARTAGER :

Par Bruno CRAVO - Lourinhã (Portugal) (AFP)

-A +A

Bouchée bée et les yeux écarquillés, Joël, petit Espagnol de 7 ans, tombe nez à nez avec un Tyrannosaure de 4 mètres de haut. Comme lui, près de 200.000 touristes se sont précipités depuis février au Dino Park de Lourinhã, au Portugal, nouvelle attraction de l'autoproclamée "capitale du dinosaure".

Cette bourgade de 25.000 habitants, située à 70 km au nord de Lisbonne, figurait déjà parmi les hauts-lieux de la paléontologie dans le monde grâce à son gisement de fossiles de dinosaures, avec une dizaine d'espèces découvertes depuis la fin du XIXe siècle jusqu'à nos jours.

Avant même l'ouverture du parc thématique en février, Lourinhã affichait fièrement sa dinomania: musée disposant de vestiges uniques, maquettes de sauriens sur les ronds-points ou empreintes menaçantes de carnivores dessinées sur les pavés des trottoirs, toute la ville évoque l'imaginaire du "Jurassic Park", blockbuster de 1993 signé Steven Spielberg.

Trônant au-dessus de l'entrée du parc, un gigantesque Supersaure avec son long cou accueille les visiteurs et annonce la démesure d'une des plus grandes collections d'Europe en matière de grands lézards préhistoriques, à l'instar de ceux de Rügen en l'Allemagne ou de Mèze en France.

"Nous possédons 120 reproductions grandeur nature de 70 espèces différentes, répandues sur 10 hectares. Et nous disposons de 20 hectares supplémentaires si l'on souhaite s’agrandir à l'avenir", explique à l'AFP le directeur scientifique du Dino Park, Simão Mateus.

- Lourinhasaure et Lourinhanosaure -

Importées d'Allemagne, les bêtes en résine moulée sont réparties à travers la pinède selon les différentes périodes géologiques, offrant aux amateurs et aux curieux un voyage dans le temps qui les transporte de 65 à 300 millions d'années avant notre ère.

Une place particulière a été réservée à deux des trésors de Lourinhã, dont on a trouvé des fossiles sur place: le géant mais paisible sauropode Lourinhasaure, un dinosaure quadrupède et végétarien à long cou et longue queue, et le dangereux théropode Lourinhanosaure, un dinosaure bipède et carnivore aux griffes et dents acérées.

Tous deux ont vécu à la fin du Jurassique, il y a environ 150 millions d'années. A l'époque, le Portugal est une grande plaine inondable au climat tropical, un milieu favorable à la fossilisation.

"Lourinhã possède ses propres espèces de dinosaure, il fallait en profiter", ajoute Simão Mateus.

Alors que leur visite est émaillée des cris supposés des dinosaures, les enfants d'une école de Lisbonne s'arrêtent net devant deux Tyrannosaures. Surprise, effroi, rire, la réaction de la vingtaine de bambins, tous âgés de 5 ans, prend plusieurs formes face au roi des prédateurs et superstar des dinosaures, lui qui aurait pu les avaler en une seule bouchée.

- Succès "certain" -

En revanche, les enfants accourent dans un formidable brouhaha sur le dos d'une maquette couchée d'Iguanodon. Seul Artur reste en retrait, car il a peur du pouce très pointu de cette sorte de gros buffle du Crétacé.

La période estivale devrait confirmer le succès du parc auprès du public, et notamment des nombreux touristes espagnols et français qui visitent le Portugal.

"Nous sommes très satisfaits du niveau de fréquentation du parc. A l'ouverture, nous avions prévu 200.000 visiteurs pendant la première année et, après six mois, malgré une météo pluvieuse, nous avons déjà dépassé les 175.000 entrées. Cela augmente le tourisme de la région", se réjouit Simão Mateus.

Alors que plusieurs groupes scolaires s'affairent dans le laboratoire des fossiles à jouer les paléontologues en herbe, Filipa Pedro ne sait plus où donner de la tête.

L'employée du parc ne cesse de distribuer des blocs de pierre, des marteaux, des burins et autres outils de géologie aux enfants surexcités par leurs trouvailles.

"Les enfants adorent les dinosaures, ce sont ces créatures mystérieuses qui font partie de leurs rêves. Grâce aux nombreux dessins animés et films sur le sujet leurs connaissances sont impressionnantes", relève la jeune femme de 32 ans. "C'était certain que le parc leur plairait".

Des visiteurs du Dino Park, le 9 juillet 2018 à Lourinhã, au Portugal

Commentaires

-