L'état-civil refuse qu'un bébé porte le prénom breton Fañch

L'état-civil refuse qu'un bébé porte le prénom breton Fañch

Publié le :

Lundi 15 Mai 2017 - 12:32

Mise à jour :

Lundi 15 Mai 2017 - 12:35
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

Par AFP

-A +A

Un couple de Bretons qui souhaitait prénommer son nouveau-né Fañch a essuyé un refus des services de l'état-civil de Quimper du fait que le tilde (signe au-dessus du "n") ne serait pas reconnu par l'administration française, a-t-on appris lundi auprès du père.

"Une personne de l'état civil de Quimper nous a appelé vendredi pour nous dire qu'elle ne pouvait pas enregistrer le prénom Fañch et que nous devions en trouver un autre", a raconté à l'AFP Jean-Christophe Bernard, le père du bébé né jeudi à Quimper (Finistère).

Une circulaire du 23 juillet 2014 relative à l'état civil et publiée au journal officiel liste en effet les signes diacritiques autorisés par l'administration française et le "n" comportant un tilde, présent dans l'alphabet espagnol, n'y figure pas.

"On a choisi ce prénom, qui veut dire François, il y a neuf mois et là on est triste et en colère qu'on nous dise que ce n'est pas possible" de le lui donner, a poursuivi Jean-Christophe Bernard.

Fañch est un prénom d'origine bretonne porté notamment par deux écrivains: Fañch Peru et Fañch Broudig.

Les services de l'état civil de la mairie de Quimper n'étaient pas joignables dans l'immédiat.

Un couple de Bretons qui souhaitait prénommer son nouveau né Fañch a essuyé un refus des services de l'état-civil.


Commentaires

-