Jack Ma, l'emblématique président du chinois Alibaba, annonce sa retraite

Jack Ma, co-fondateur du géant chinois Alibaba, le 19 avril 2018 à Bangkok - © Lillian SUWANRUMPHA / AFP/Archives


Jack Ma, président et co-fondateur emblématique du géant chinois du commerce en ligne Alibaba, a annoncé son départ en retraite à compter de lundi, jour de ses 54 ans, dans une interview au New York Times publiée vendredi.

Ce départ n'est pas la fin d'une ère "mais le début d'une ère", a déclaré au quotidien américain l'homme le plus riche de Chine, qui a co-fondé en 1999 le groupe Alibaba, devenu depuis un mastodonte technologique, présent non seulement dans le commerce en ligne mais aussi dans l'informatique en nuage ainsi que dans les divertissements et les médias.

Il est aussi derrière le service de paiement Alipay, contribuant à transformer la façon dont les Chinois font leurs achats et les payent.

Selon le dernier calcul du magazine spécialisé Forbes, la fortune de cet ancien professeur d'anglais véritable "self-made man", est estimée à 36,5 milliards de dollars, le plaçant à la 21ème place mondiale.

Alibaba a réalisé en 2014 à Wall Street la plus grosse entrée en Bourse de l'histoire en parvenant à lever 25 milliards de dollars, ce qui avait sonné comme une revanche pour Jack Ma, rejeté par des investisseurs américains en 1999.

Jack Ma prévoit de se consacrer à des projets philanthropiques dans l'éducation mais continuera à conseiller le groupe, a-t-il précisé au New York Times.

Le groupe a annoncé fin août un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 61% à 80,9 milliards de yuans (12,2 milliards de dollars), toujours dopé par de robustes recettes publicitaires, mais également par ses investissements dans le "cloud", le divertissement et des boutiques connectées.


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr