Agnès Buzyn promet des "moyens supplémentaires" pour la réforme de la santé

Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé, le 1er août 2018 à l'Assemblée nationale - © GERARD JULIEN / AFP/Archives


Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé, a promis mercredi "des moyens supplémentaires" pour la réforme des systèmes de santé, qui doit être annoncée le 18 septembre, et dont l'objectif est de "réorganiser la médecine de proximité et soulager l'hôpital".

"Évidemment, il y a des moyens supplémentaires, on ne peut pas réformer sans moyens", a déclaré la ministre, invitée de France 2. "Il y aura aussi des redéploiements" de moyens, a-t-elle poursuivi, évoquant "des efforts particuliers sur certains secteurs", sans préciser lesquels.

La réorganisation des systèmes de santé, l'une des deux principales réformes sociales du quinquennat avec le plan pauvreté, sera présentée le 18 septembre par Emmanuel Macron.

Elle doit répondre aux "cinq grands chantiers" prioritaires qui avaient été annoncés en février: qualité et pertinence des soins, financement des hôpitaux, formation et qualité de vie au travail des professionnels de santé, virage numérique et organisation territoriale des soins.

Son objectif est de "rapprocher la médecine (...) des Français, qui souffrent de difficultés d'accès aux soins, et de soulager l'hôpital", a poursuivi Mme Buzyn, prenant l'exemple des urgences des hôpitaux "pleines de patients qui ne trouvent pas de médecin".

Selon elle, cette "réforme qui se veut ambitieuse" ne résoudra "pas tout du jour au lendemain" et mettra "plusieurs années à se mettre en œuvre".


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr