Bouches-du-Rhône: démission de Corinne Versini, la référente de La République en Marche

Corinne Versini lors de la campagne des législatives à Marseille, le 12 juin 2017. - © BERTRAND LANGLOIS / AFP


La référente de La République en Marche pour les Bouches-du-Rhône, Corinne Versini, a démissionné lundi de son poste, officiellement "pour raisons personnelles", a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Dans ce fauteuil depuis deux ans, Mme Versini, adversaire malheureuse de Jean-Luc Mélenchon, le leader de la France Insoumise, aux législatives à Marseille, a expliqué sa décision par "un projet déterminant d'expansion de (sa) société".

Elle reste cependant membre du Conseil présidentiel des territoires, auprès du président de la République, et assure que son "engagement auprès d'Emmanuel Macron et de La République En Marche reste évidemment entier et inconditionnel".

"Il faut une dynamique de projets sur le département, et ce n'était pas suffisamment le cas", a commenté auprès de l'AFP Alexandra Louis, l'une des quatre députés en marche de Marseille (3e circonscription des Bouches-du-Rhône), au sujet de ce départ, persuadée que Mme Versini "trouvera sa place" dans ses autres fonctions pour le parti présidentiel: "Elle sera peut-être plus compétente et plus à l'aise dans son prochain rôle", a-t-elle ajouté, assurant que "ce qui importe ce ne sont pas les personnes mais les projets".

"Je pense qu'elle a tiré les conclusions de sa difficulté à structurer localement le mouvement", a commenté de son côté Saïd Ahamada, député LREM de la 7e circonscription des Bouches-du-Rhône, dans une déclarations transmise à l'AFP, en se déclarant "impatient de travailler avec le ou la nouvelle référente".

ol/mdm/sd


Voir la version optimisée mobile de cet article