Début des funérailles de l'ex-sénateur et "héros américain" John McCain

Cindy McCain et ses fils à la cathédrale de Washington le 1er septembre 2018 - © JIM WATSON / AFP


Les funérailles de John McCain, héros de la guerre du Vietnam et vétéran de la politique américaine, ont débuté samedi à Washington, en conclusion d'une semaine d'hommage national dont Donald Trump a été exclu.

L'ex-président démocrate Barack Obama, son prédécesseur George W. Bush, doivent se succéder pour prononcer l'oraison funèbre de l'ancien sénateur républicain et prisonnier de guerre, connu pour son anticonformisme et pour sa capacité à transgresser les clivages politiques.

L'ancien secrétaire d'Etat Henry Kissinger, 95 ans, ainsi que des amis parlementaires de John McCain doivent également s'exprimer lors de cette cérémonie à la cathédrale de Washington, siège du diocèse épiscopalien et l'un des plus grands édifices religieux du pays.

M. McCain avait fait savoir avant sa mort qu'il ne souhaitait pas que le président Donald Trump assiste à ses obsèques, les deux hommes n'ayant jamais caché leur mépris mutuel. Pas plus que Sarah Palin, sa colistière populiste lors de l'élection présidentielle perdue de 2008, un choix qu'il avait dit regretter dans ses mémoires.

La fille et conseillère du président, Ivanka Trump, était toutefois dans l'assistance avec son époux Jared Kushner. Les anciens secrétaires d'Etat John Kerry et Madeleine Albright, le fondateur d'Amazon Jeff Bezos ainsi que l'actrice Annette Bening accompagnée de son époux Warren Beatty étaient également présents.

Avant la cérémonie, sa veuve, Cindy McCain, a déposé une gerbe devant le mémorial des soldats morts au Vietnam, sur le National Mall. Elle était accompagnée du ministre de la Défense Jim Mattis et du secrétaire général de la Maison Blanche John Kelly, tous deux anciens militaires.

Décédé le 25 août à 81 ans après une année de combat contre un cancer du cerveau, John McCain avait minutieusement organisé cette semaine d'hommage, d'abord à Phoenix, dans son Etat d'Arizona, puis au Capitole à Washington, et enfin au cimetière de l'Académie navale d'Annapolis, où il sera enterré dimanche dans l'intimité familiale.


Voir la version optimisée mobile de cet article