Quand Besancenot (NPA) pousse la "chansonnette" dans un rap anti-Macron

Olivier Besancenot (NPA) prenant la parole lors d'une manifestation le 12 février 2018 à Paris. - © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP


"Les uns contre les autres il nous dresse, nous stigmatise, nous oppresse, en victimes voudrait qu'on pose, s'attaque aux effets, jamais aux causes"...: pour sa "rentrée militante", Olivier Besancenot (NPA) s'est adonné à la "chansonnette" avec un rap anti-Macron.

Dans ce qu'il présente comme une "petite chansonnette" baptisée "Diviser pour mieux régner!", publiée au cours du week-end sur ses comptes Twitter et Instagram, l'ancien candidat à la présidentielle en 2002 et 2007 rappe sur un fond de musique électronique alors que des images du chef de l'Etat apparaissent notamment à l'écran, entre des photographies de manifestations ou des images du dessin animé Pinocchio.

"Et tu voudrais qu'on reste tranquilles après tout ça (...) tu voudrais qu'on reste dociles après tout ça, tout ça, le carnage de tes lois", poursuit la chanson, dans l'extrait diffusé par le militant anticapitaliste, qui s'était déjà invité sur un interlude de l'album "Egomaniac" de JoeyStarr en 2011.


Voir la version optimisée mobile de cet article