Ils miaulent en français

La comédie musicale "Cats" débarque à Paris (DIAPORAMA)

"Cats", la mythique comédie musicale créée en 1981 à Londre, a débarqué jeudi 1er octobre au théâtre Mogador à Paris, pour 90 représentations. - ©Brinkhoff / Mögenburg/RUG

Connue mondialement et après 26 ans d'absence, la comédie musicale "Cats" s'est installée au Théâtre Mogador à Paris jusqu'au 10 janvier. Créée à Londres en 1981, elle a été vue, depuis sa création, par 73 millions de spectateurs dans le monde.

Elle est de retour à Paris. Après 26 ans d'absence, la comédie musicale Cats s'invite au Théâtre Mogador à Paris pour 90 représentations. Considérée comme l'un des grands classiques de Broadway, elle a connu un succès planétaire grâce à ses chorégraphies particulièrement esthétiques et à sa chanson phare Memory, chantée par Barbra Streisand. Créée en 1981 par Andrew Lloyd à qui l'on doit notamment Evita, Le Fantôme de l'Opéra mais aussi Jesus Christ Superstar et inspirée d'un recueil de poème de T.S. Eliot, la comédie musicale a enchanté le public dans plus de 300 villes, a été adaptée en 15 langues et compte aujourd'hui plus de 73 millions de spectateurs dans le monde. A Londres, là ou elle est née, elle est restée à l'affiche durant 21 ans.

Preuve de son succès, la représentation, qui comporte peu de dialogues, a été primée à maintes reprises. Elle a reçu pas moins de sept Tony Awards (les Oscars de l'art dramatique), notamment dans les catégories "Meilleur Musical" et "Meilleure Musique", et deux Olivier Awards (les récompenses pour la scène britannique).

Longtemps jouée dans le West End et à Broadway (18 ans), elle raconte l'histoire d'un clan de chats vivant dans une décharge. Comme chaque année, 22 chats de gouttière se réunissent et produisent un spectacle magique jusqu'à ce le grand chef décide lequel ira au paradis pour renaître de ses cendres. On retrouve notamment le chat rappeur, le chat snob, le chat acrobate, le chat mondain ou encore le chat voleur.

Parmi les grands rôles de cette comédie musicale, celui de Grizabella, une chatte déchue rejetée par les siens. Interprétée à Broadway par Nicole Scherzinger, l'une des chanteuses des Pussycat Dolls, ce rôle a été confiée, dans l'adaptation française, à Prisca Demarez.

Ce n'est pas la première fois que la comédie musicale fait son entrée en France. Une première version, également traduite en français, avait été montrée à Paris en 1989. Mais cette fois-ci, c'est une nouvelle version du Cats originel, avec une chorégraphie modernisée et deux nouvelles chansons, qui est présentée.

> Cats au théâtre Mogador, à Paris. Jusqu'au 10 janvier. De 25 euros à 105 euros.


Voir la version optimisée mobile de cet article