Règlement de comptes

Bagarre Booba-Kaaris à Orly: au fait, qui a gagné?

Booba et Kaaris (et une dizaine de complices...) se sont battus dans l'aéroport d'Orly. - © Dominique FAGET / AFP/Archives

Les deux rappeurs Booba et Kaaris qui se sont écharpés mercredi dans l'aéroport d'Orly vont achever ce vendredi leur garde à vue. Dans l'attente des suites judiciaires de cette affaire, les internautes débattent pour savoir qui a remporté le combat improvisé.

Ils ont fait le tour des réseaux sociaux mercredi 1er août, vendredi 3 ils sont toujours en garde à vue. Les rappeurs Booba (Elie Yaffa de son vrai nom) et Kaaris (Okou Armand Gnakpouri) se sont battus dans un terminal de l'aéroport d'Orly, appuyés tous les deux par leurs nombreux accompagnateurs qui se sont livrés à une bataille rangée improvisée ayant sérieusement entravé la circulation aérienne.

Si l'inimité entre les hommes semble remonter à une phrase de Kaaris en mars 2014 sur la radio Skyrock ("tu es numéro 1, je n'ai pas le choix, je vais attendre que le soleil soit assez haut dans le ciel pour que tous me voient tuer le roi"), elle s'est exprimée frontalement devant de nombreux témoins. Et, sur les réseaux, certains internautes se posent la question du vainqueur sur ce ring improvisé entre les deux rappeurs.

En apparence, Kaaris a été mis en difficulté et a essuyé plusieurs coups de Booba (et de sa bande), voire a même plusieurs fois battu en retrait. Il est donc tentant de considérer "le Duc" (Booba) comme ayant remporté son combat.

Mais sur le web, d'autres observateurs ont une grille d'analyse plus pointue et estiment, considérant que Booba a été légèrement blessé et que Kaaris se battait en infériorité numérique, que ce serait bien le natif de Cocody en Côte d'Ivoire qui aurait remporté l'escarmouche.

D'autres estiment plutôt que Booba, qui s'est montré combattant sur un ring, dominait Kaaris au moins sur le plan technique.

 

L'argument risque en tout cas de laisser de marbre la justice qui va devoir se prononcer sur la suite de l'affaire ce vendredi 3. La garde à vue des deux rappeurs… et de leurs 12 hommes de main, va s'achever dans la journée.

Voir aussi:

"Clash" de rappeurs à Orly: la garde à vue de Booba et Kaaris prolongée

Bagarre des rappeurs Booba et Kaaris à l'aéroport d'Orly, vols retardés


Voir la version optimisée mobile de cet article