Allez l'OM

Christina Milian enfile la tunique de l'OM pour Matt Pokora (photo)

Matt Pokora est allé au stade Vélodrome dimanche avec Christina Milian, sa petite amie, et sa fille, Violet. - ©Capture d'écran Instagram

Matt Pokora est en vacances en famille dans le sud de la France avec sa chérie Christina Milian, et la fille de cette dernière Violet. Dimanche soir, ils sont allés au stade Vélodrome de Marseille tous les trois pour supporter l'OM. Christina et Violet portaient même la tunique ciel et blanc de l'équipe.

Matt Pokora est un grand supporter de l'Olympique de Marseille. Quand il est en France, il ne manque pas une occasion d'aller voir un match de son équipe au stade Vélodrome. Alors dimanche 26, il n'a pas hésité à amener sa petite amie Christina Milian, et sa fille Violet, avec lui pour voir l'OM affronter Rennes.

Mère et fille avaient pour l'occasion enfilé le maillot bleu et blanc de l'équipe phocéenne.

Christina Milian a montré dans sa story Instagram sa fille tout sourire avec sa tunique floquée de son prénom.

La fillette, qui semble proche de son beau-père Matt Pokora, avait les yeux qui pétillaient à l'approche du stade Vélodrome. Sur Instagram, le chanteur, qui était vraisemblablement au volant de la voiture dans laquelle ils se trouvaient tous les trois, lui a même lancé: "Regarde tous ces gens ils portent le même maillot que toi".

Lire aussi: Matt Pokora et Christina Milian toujours plus amoureux

Le petite Violet a dû déchanter quand Rennes a marqué deux buts et que l'OM s'est retrouvé à courir après le score en seconde période.

Mais elle a au moins pu être témoin de la ferveur des supporters marseillais lors de cette mini-remontada (car Lucas Ocampos a permis à l'OM de revenir au score par un but et un centre décisif dévié par un défenseur de Rennes dans ses propres cages).

Bilan des courses: un match nul 2-2, et une jolie soirée en famille.

Et aussi:

NRJ Music Awards: Matt Pokora et Christina Milian main dans la main sur le tapis rouge (photo)


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr