Poil au menton

Journée mondiale de la barbe: 13 barbus célèbres (diaporama)

Victor Hugo (1802-1885) a laissé son empreinte sur tout le XIXe siècle. - ©Félix Nadar/Wikimedia Commons

Comme tous les premiers samedis de septembre, c'est la Journée mondiale de la barbe. "FranceSoir" vous présente 13 des barbus les plus célèbres de l'Histoire.

La tradition remonterait aux Vikings qui, en l'an 800, avaient l'habitude de célébrer leur barbe. Aujourd'hui, la "Journée mondiale de la barbe" est fixée au premier samedi de septembre, un peu partout dans le monde. Voici 13 barbus parmi les plus célèbres:

> Moïse (vers 1300 av. J-C). Selon la Bible, c'est lui qui a libéré le peuple juif, réduit en esclavage en Egypte, en le conduisant vers la Terre promise, avec notamment la traversée de la mer Rouge et la transmission, par Dieu, des Dix Commandements.

> Charlemagne (742-814). L'empereur d'Occident et roi des Francs au VIIIe siècle a inventé l'école (comme le rappelle France Gall dans le clip ci-dessous) mais n'était pas barbu, contrairement à la légende: les Francs se rasaient le menton et il n'avait donc qu'une moustache. Sa "barbe fleurie" n'exista que dans l'imagination des peintres et des poètes au cours des siècles qui ont suivi.

 > Abraham Lincoln (1809-1865). Son élection comme 16e président des Etats-Unis a déclenché la Guerre de Sécession en 1861. Il abolira l'esclavage mais sera assassiné par un sympathisant sudiste, d'une balle dans la nuque, alors qu'il assistait à une pièce de théâtre à Washington.

> Karl Marx (1818-1883). L'historien et philosophe allemand est l'un des rares personnages à avoir laissé comme héritage un nom commun: le marxisme, courant de pensée prônant la lutte des classes pour s'opposer au capitalisme. Son ouvrage majeur, Le Capital, est paru en 1867.

> Victor Hugo (1802-1885). Le plus illustre écrivain français de tous les temps était glabre dans sa jeunesse. Ce n'est qu'en 1860, à 58 ans, qu'il décide de porter la barbe "pour voir si cela me protégera contre les maux de gorge", dit-il. Cela ne l'empêchera pas mourir d'une congestion pulmonaire mais 25 ans plus tard, à l'âge de 83 ans, après avoir laissé son empreinte sur tout le XIXe siècle.

> Jean Jaurès (1859-1814). L'icône de la gauche, député du Tarn, défenseur du capitaine Dreyfus, cofondateur du Parti socialiste français en 1902 et fondateur du journal L'Humanité en 1904, a été assassiné par un étudiant nationaliste au Café du Croissant au 146 rue Montmartre à Paris.

> Sigmund Freud (1856-1939). Le médecin viennois fondateur de la psychanalyse, de religion juive, a dû fuir l'Autriche avec sa femme et sa fille en 1933 quand les Nazis envahirent le pays. Après un court passage à Paris, il décèdera à Londres six ans plus tard à l'âge de 83 ans.

Lire aussi – Alsace: 120 barbus et moustachus de tous poils réunis en compétition

> Hans Langseth (1846-1927). Ce Norvégien émigra aux Etats-Unis en 1867 à l'âge de 21 ans. Il travailla d'abord comme agriculteur mais finit sa vie en se donnant en spectacle: aujourd'hui encore le Livre des records le crédite de la plus longue barbe de tous les temps. La sienne mesurait 5,33m à sa mort en 1927 à l'âge de 81 ans.

> Fidel Castro (1926-2016). Le chef de la Révolution cubaine est mort en 2016 à l'âge de 90 ans, huit ans après avoir laissé la place à son frère Raul et après un demi-siècle au pouvoir. Sa barbe, celles de son compère "Che" Guevara et de leurs hommes pendant la révolution de 1950 ont donné naissance au surnom de "Barbudos".

> L'abbé Pierre (1912-2007). De son vrai nom Henri Grouès, le prêtre, résistant, député de Meurthe-et-Moselle après la guerre, a fondé l'association Emmaüs en 1949. Il a fait campagne pour les sans-abri pendant l'hiver 1954 et, pendant deux décennies jusqu'à sa mort à 94 ans, a partagé avec le commandant Cousteau la première place du Top-50 IFOP des personnalités préférées des Français publié tous les six mois par le Journal du dimanche.

> Sébastien Chabal (né en 1977). Le troisième-ligne d'1,91m et de 115 kilos a fait son apparition dans le XV de France en 2000 alors qu'il jouait à Bourgoin-Jallieu. Jusqu'en 2011 il a exposé sa très médiatique barbe dans 62 sélections, marquant 6 essais et remportant le Tournoi des six nations en 2007 et 2010. Après sa retraite, il a mis à profit sa notoriété en faisant de la pub, en intégrant la troupe des Enfoirés et en devenant consultant à la télévision.

> Conchita Wurtz (né en 1988). C'est la version moderne de "la femme à barbe". Le chanteur et drag queen autrichien Thomas Neuwirth a fait sensation (voir gif ci-dessous) en remportant, habillé en femme, le Concours Eurovision de la chanson en 2014 avec sa chanson Rise Like a Phoenix. Depuis, il continue sa carrière et milite pour les droits des homosexuels.

> Le Père Noël (né vers 270). Le barbu le plus célèbre de l'Histoire a comme origine l'évêque Nicolas de Myre, saint catholique connu sous le nom de Saint-Nicolas au IIIe siècle. C'est au Moyen Âge que la fête de la Saint-Nicolas (6 décembre), où les enfants sages sont récompensés par des cadeaux, s'est répandue dans l'Europe de l'Est et du Nord. Puis les colons anglais et hollandais l'importèrent en Amérique où Saint-Nicolas est devenu Santa Claus, le Père Noël moderne –qui habite en Laponie et ne travaille qu'une nuit par an, celle du 24 au 25 décembre.

(Voir ci-dessous un diaporama de ces 13 barbus célèbres):


Voir la version optimisée mobile de cet article