Caliente

Salma Hayek élue "femme la plus torride de la décennie" (DIAPORAMA)

Salma Hayek recevant le trophée de la "Femme la plus torride de la décennie", le 6 juin à Angeles. - ©Phil McCarten/Invision/AP

Les téléspectateurs d'une chaîne de télévision américaine viennent de remettre leur trophée annuel de "femme la plus torride de la décennie" à l'actrice Salma Hayek. Difficile de leur donner tort.

Voilà qui ne va pas faciliter la lutte contre le réchauffement climatique. Salma Hayek a été élue "femme la plus torride de la décennie" par les téléspectateurs de la chaîne de télévision américaine Spike TV. C'est en robe noire moulante à décolleté plongeant qu'elle a reçu son trophée samedi 6 juin à Los Angeles, des mains de l'acteur Liam Neeson.

L'actrice mexicaine, âgée de 48 ans, succède à Sandra Bullock, qui avait été élue l'an dernier. "Vous appréciez vraiment qu’on vous qualifie de +torride+ après vos 40 ans", a-t-elle déclaré, citée par le magazine People.

Au début de sa carrière, c'est son talent d'actrice qu'elle voulait qu'on lui reconnaisse: "Quand on commence dans ce métier, on se dit: +J’aimerais tant que l’on me reconnaisse pour mon talent et qu’on me voie comme une actrice+", a-t-elle expliqué. Et quand on l'a qualifiée de "bombe" pour la première fois après son rôle dans Desperado, en 1995, elle n'aimait pas cela.

Mais les choses ont bien changé, et elle a accumulé les succès depuis 20 ans. "Maintenant, puisqu’ils veulent me donner le prix de la décennie torride, je dis plutôt: +J’ar­rive!+".

Mariée à l'homme d'affaires français François-Henri Pinault depuis 2009 (ils ont eu ensemble une fille, Valentina Paloma, en septembre 2007), Salma Hayek était au Festival de Cannes cette année. Elle joue dans le film Le conte des contes, de l'Italien Matteo Garrone, qui était en compétition et sortira dans les salles françaises le 1er juillet.

Mais c'est son décolleté lors de la montée des marches du film Carol, le dimanche 17 mai, qui avait mis en émoi les photographes et ses admirateurs -et justifié, par avance, le prix qu'elle vient de recevoir.

(Voir ci-dessous la bande-annonce du film Le conte des contes):

 


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr