Viral

Alors qu'il est interviewé par la BBC, ses enfants déboulent dans son bureau (VIDEO)

Le professeur Robert E. Kelly était en plein interview lorsque ses enfants sont rentrés dans son bureau. - ©BBC Newsbeat/Twitter

Robert E. Kelly était interrogé en visioconférence par la BBC en qualité d'expert à propos de la situation de la Corée du Sud lorsque ses enfants sont entrés dans son bureau.

Le très sérieux professeur en sciences politiques à l'université de Pusan, en Corée du Sud, Robert E. Kelly répondait à une interview accordée à la BBC dans la soirée de jeudi 9. Il expliquait la situation actuelle de la Corée du Sud.

En effet la présidente du pays a été destituée et la Cour constitutionnelle du pays a confirmé cette éviction. Une situation qui soulève beaucoup de questions et qui pourrait s'ajouter au climat tendu qui règne dans la région après le lancement de missiles de Corée du Nord dans les eaux du Japon.

Le professeur était en direct de sa résidence dans le sud de la Corée du Sud et évoquait le climat actuel du pays alors que sa petite fille est entrée dans son bureau en sautillant.

L'enfant s'est alors installée à côté de son père, et bien que celui-ci ait tenté de la repousser, la petite fille n'est pas partie pour autant et s'est alors installée sur le lit derrière son père.

Assez gêné, le professeur s'est excusé brièvement et a continué son analyse. C'est alors que son autre enfant est rentré dans la pièce. Bruyamment car le bébé se déplaçait en trotteur.

Robert E Kelly, tout en gardant son calme et continuant son analyse s'est excusé à nouveau et a paru cette fois passablement gêné.

Une femme est ensuite arrivée en trombe, consciente que le professeur donnait une interview très importante. Rapidement, elle a embarqué les enfants hors de la pièce pour laisser court à l'interview.

Si la vidéo est devenue virale et est appréciée par de nombreux internautes, certains déplorent la réaction du père qui repousse sa fille sans même la regarder.

"C'est juste un horrible père pour ce qu'il a fait, pousser la petite loin, je me sens tellement désolée pour les enfants".

Appréhendant la réaction du public face à cet événement, le professeur a été rassuré par beaucoup d'internautes.

"Ne vous inquiétez pas! Ce n'est pas négatif même si cela devient viral. Nous tous qui donnons des interviews depuis chez nous sourirons et apprécierons cela".

(Voir ci-dessous la vidéo de l'interview perturbé epar les enfants)

 


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr