Plouf!

L'adorable évolution de l'oursonne polaire Nora (VIDEO)

Il ne reste plus qu'environ 20.000 ours polaires sauvages dans le monde. - ©Capture d'écran/YouTube

L'oursonne polaire Nora du zoo de Columbus a neuf mois et a vite grandi. Pour ne pas trop regretter sa taille miniature, cette vidéo publiée récemment retrace son évolution, ses premiers pas et ses premiers émerveillements…

L'adorable oursonne Nora, star d'Internet, va être accueillie par le zoo de l'Oregon, au nord-ouest des Etats-Unis très prochainement. Résidant au zoo de Columbus depuis son plus jeune âge, la petite ourse polaire avait été abandonnée par sa mère qui ne souhaitait plus s'en occuper. Grâce aux soins intensifs prodigués par les soigneurs du zoo de Columbus, Nora avait réussi à survivre. Cette vidéo, publiée mercredi 10 par le site Spion est un montage des vidéos du zoo de Columbus qui permet de retracer son parcours, de ses premiers pas hésitants à ses vigoureux sauts dans l'eau…

Ne pesant que 400 grammes à la naissance, la petite Nora a vite grandi et en pèse maintenant 150 à seulement 9 mois. Dans sa nouvelle maison, dans l'Oregon, l'oursonne polaire vivra en compagnie de Tasul, un ours polaire mâle. Ce dernier est d'un caractère amical et calme, ce qui est approprié pour Nora qui n'a pas l'habitude de vivre avec d'autres ours.

Affolant la toile avec son petit museau et son magnifique pelage blanc, l'oursonne avait été baptisée Nora par les internautes. Le zoo de Columbus avait organisé un vote en février et ce prénom, une combinaison du nom de ses parents, Nanuq et Aurora, avait été choisi.

Les ours polaires viennent généralement d'Alaska, du Canada, de la Russie, de Norvège ou du Danemark. Leur population décroit dans le monde à cause de la fonte des glaces et les experts estiment qu'il ne reste qu'environ 20.000 ours polaires dans la nature. Certains scientifiques prévoient que d'ici 2050, les deux tiers des spécimens pourraient avoir disparu si ce phénomène ne s'arrête pas.

(Voir ci-dessous la vidéo de l'évolution l'oursonne polaire Nora):

 


Voir la version optimisée mobile de cet article