Jouer de la pelle

L'américain Justin Johnson joue de la musique avec une "pelle guitare" (VIDEO)

En 2016 Justin Johnsona sorti un nouvel album intitulé "If Walls Could Talk". - ©Capture d'écran/Youtube

Jouer de la musique avec une pelle-guitare c'est possible. Le musicien Justin Johnson la prouvé et le résultat est surprenant.

Surnommé "Le Magicien" pour sa maîtrise des instruments à cordes, Justin Johnson a une fois de plus démontré son talent. Le natif de Nashville (Tennessee, centre-est des Etats-Unis) a joué de la musique avec une pelle guitare à trois cordes. Drôle d'instrument, fruit du travail de Roger G.Berry du Mississippi Blues Guitars à Hazlehurst aux États-Unis.

Cet instrument hors du commun est composé de trois cordes, un micro et un potentiomètre. Le musicien américain, Justin Johnson connu pour son originalité musicale a encore frappé avec ces trois minutes de pur régal, au rendu plus qu'inattendu compte tenu de l'originalité de la guitare. Dès les premières notes, la musique rythmée et le son entrainant donnent un rendu impressionnant.

Des personnes du monde entier ont sollicité Justin Johnson afin qu'ils fassent des ateliers musicaux. Afin de les satisfaire, l'Américain a publié de nombreuses vidéos dans lesquelles ils donnent des leçons. Celles-ci ont permis aux fans d'apprendre des chansons et de développer de nouvelles techniques musicales.

Le musicien américain a pour signature de jouer uniquement avec des instruments originaux fabriqués à partir de boîtes à cigares, de pelles, de banjos. Justin Johnson a pour habitude de mélange différents styles musicaux, du blues au folk, en passant par de la country et du rock, il y en a pour tous les goûts.

En 2016, "Le Magicien" a sorti un nouvel album, If Walls Could Talk. Un autre de ces albums très connu, Smoke & Mirrors mis en vente en 2014, dans lequel il emmène les fans dans un voyage musical basé sur l'art nouveau et les instruments traditionnels. 

(Voir ci-dessous la performance musicale de Justin Johnson avec une pelle guitare)

 


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr