Pas wouaf

Malgré ses efforts, ce chien ne peut pas aboyer (VIDEO)

Malgré ses efforts, Oscar ne peut pas aboyer pour annoncer à ses maîtres qu'ils ont de la visite. - © Capture d'écran Youtube

Comme tous les chiens, Oscar aime savoir qui vient voir ses maîtres, mais il ne peut pas aboyer à cause de ses cordes vocales sous-développées. Il essaie pourtant de toutes ses forces et c'est vraiment trop mignon.

Oscar est un chien qui prend son rôle de gardien très au sérieux. Dans la vidéo ci-dessous on peut le voir chez lui et, alors qu'on sonne à la porte, il tend l’oreille... et devient trop mignon lorsqu'il essaie en vain d'aboyer. Il a beau essayer de toutes ses forces, donner le meilleur de lui-même, il n’y arrive pas. Seulement quelques petits sons, étouffés, arrivent à sortir de sa gueule. Pourtant Oscar fait tout comme un vrai chien de garde, il alerte ses maîtres sur la présence d’un arrivant, il s’agite et va même jusqu’à la porte d’entrée. Postée sur Youtube le 8 septembre, la vidéo a été vue près de 35.000 fois et de nombreux internautes ont craqué pour ce petit chien muet.

Oscar ne peut pas aboyer car ses cordes vocales ne se sont pas totalement développées. Il est issu d’un croisement entre un Yorkshire et un Loulou de Poméranie, ce qui lui donne cette bouille unique. S'il est si mignon à vouloir aboyer, de nombreux maîtres (et leurs voisins) rêveraient eux d'avoir un chien qui n’aboie pas. Les canidés aboient souvent quand ils n’ont pas l’habitude d’être seul. Etant des animaux très sociables ils ont besoin de monde et il arrive souvent, en particulier en appartement, que des chiens se retrouvant sans leur maître, stressés et esseulés, se mettent à aboyer. Un chien doit donc apprendre à rester seul de manière progressive pour ne pas aboyer dès le départ de ses maîtres. Mais il n'est pas possible d'empêcher un chien d'aboyer quand c'est un réflexe instinctif comme Oscar, qui ici réagit à un bruit et joue son rôle de gardien. 

(Voir ci-dessous la vidéo d'Oscar, le chien qui ne peut pas aboyer)

 


Voir la version optimisée mobile de cet article