"Bravo!"

Pascal Praud accusé de relayer des fake news par un de ses chroniqueurs

Pascal Praud a été accusé de divulguer des fake news autour de l'affaire Benalla. - ©Capture d'écran Twitter

L'animateur Pascal Praud s'est fait fermement reprendre par l'un de ses chroniqueurs lundi. Maurice Szafran l'a accusé de relayer des fake news alors qu'il présentait un sujet sur l'affaire Benalla.

Pascal Praud a été taclé par l'un de ses chroniqueurs lundi 10 lors de son émission L'heure des pros sur Cnews. L'animateur présentait un sujet sur Alexandre Benalla, ancien chargé de mission à l'Elysée, lorsque Maurice Szafran l'a accusé de relayer des fake news, de fausses information.

Au lendemain de la victoire des Bleus au Stade de France, Pascal Praud a assuré qu'en juillet dernier Alexandre Benalla avait été chargé du transfert du trophée de la Coupe du monde jusqu'à la Fédération française de football.

Il insinuait alors que l'ancien chargé de mission de l'Elysée avait tenu la coupe dans ses mains, privilège traditionnellement réservés aux champions du monde et aux chefs d'Etat.

A voir aussi: Affaire Benalla - la fiche de paie de l'ancien chargé de mission dévoilée

"C’est une fake news! Dès le matin, il y a des fake news qui apparaissent, c’est extraordinaire!", s'est exclamé Maurice Szafran à l'écoute de cette information, infondée selon lui.

"C’est extraordinaire… Avec ce qu’il s’est passé hier soir, vous nous parlez de Benalla? C’est inconcevable…", s'est emporté l'ancien PDG de Marianne. Pascal Praud ne s'est cependant pas démonté face à son chroniqueur.

"Personne ne sait où a été cette Coupe du monde pendant quelques heures", lui a remarquer le présentateur de CNEWS. "Pendant combien de temps? Pendant cinq secondes, cinq minutes, cinq heures? C’est bidon! Il n’y a pas la moindre preuve, le moindre élément de début d’enquête journalistique. Rien!", lui a rétorqué son interlocuteur.

Maurice Szafran, visiblement très remonté que l'animateur évoque une telle information lui a en outre proposer de faire lui-même une enquête avant de révéler de pareils faits. "Bravo!", l'a-t-il félicité avec ironie.

A lire aussi:

Benjamin Mendy acclamé lors de son retour dans son club d'enfance en Essonne

Salaire de Benalla: le montant effacé du contrat de travail?

Affaire Benalla: sa compagne refuse de se présenter aux enquêteurs


Voir la version optimisée mobile de cet article