Encore une fois

Pourquoi Snapchat bug? Les internautes affolés par la panne

Snapchat a connu une nouvelle panne mardi soir. - © LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives

L'application Snapchat a connu une grosse panne mardi soir. Durant plusieurs heures, les utilisateurs ont été incapables d'envoyer ou de recevoir des Snaps ou messages. Beaucoup se sont plaints sur les réseaux sociaux mais l'application n'a fait aucun commentaire.

Pourquoi Snapchat bug? La question était sur beaucoup de lèvres mardi 17 au soir et ce durant plusieurs heures. L'application au petit fantôme blanc a en effet connu une panne.

Des milliers d'utilisateurs n'ont pu ni envoyer ni recevoir de Snaps ou autres messages pendant plusieurs heures. A en croire le site DownDetector, qui recense les pannes sur différentes plateformes grâce à des signalement d'utilisateurs, le bug a duré plusieurs heures: entre 21h et minuit.

De très nombreux utilisateurs ont exprimé leur désarroi sur Twitter et ont demandé aux autres internautes s'ils étaient les seuls à ne plus pouvoir utiliser l'application extrêmement prisée des jeunes.

A voir aussi: Facebook, "c'est pour les parents" - les ados préfèrent Snapchat

"Venir sur Twitter pour voir si Snapchat bug c'est devenu une routine", s'est amusé un internaute.

Certains twittos étaient cependant beaucoup moins détendus face aux bugs à répétition.

L'application dont le compte a été très sollicité mardi soir sur le réseau social à l'oiseau bleu n'a pourtant fait aucun commentaire sur cette panne finalement réparée en quelques heures.

Toujours très utilisée, Snapchat a désarçonné ses fidèles utilisateurs en leur imposant une mise à jour complètement différente de l'ancienne interface du logiciel à la fin du mois de novembre dernier.

Cette nouveauté qui devait relancer l'application en perte de vitesse avait provoqué un tôlé et une pétition d'utilisateurs qui promettaient de ne plus jamais utiliser Snapchat sous sa nouvelle forme et avait été signée plus d'un million de fois.

La mise a jour a finalement été acceptée, tant bien que mal, par les internautes mais des bugs à répétition semblent petit à petit les mener à une nouvelle fronde.


Voir la version optimisée mobile de cet article