Hilarant

"Qu'est-ce qui est jaune et qui attend?": la blague d'Adrien, 8 ans, fait le buzz sur les réseaux sociaux (vidéo)

Filmé par son cousin, dans les gradins d'un stade lors d'un tournoi de foot Adrien, 8 ans, fait le buzz sur les réseaux sociaux. - © LOIC VENANCE / AFP/Archives

Adrien, un petit garçon de 8 ans est devenu une star sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. Il fait le buzz notamment sur Twitter grâce à une blague: "Qu'est-ce qui est jaune et qui attend?".

Filmé le week-end dernier par son cousin, dans les gradins d'un stade lors d'un tournoi de football Adrien, 8 ans, fait le buzz sur les réseaux sociaux. Dans la vidéo, le petit garçon pose une devinette digne d'une blague carambar: "Qu'est-ce qui est jaune et qui attend? Réponse: "Jonathan". Au-delà du niveau de la plaisanterie, c'est surtout la manière dont le petit la raconte qui fait rire les internautes.

Sur Twitter, la vidéo a été postée quelques jours plus tard et comptabilisait, ce vendredi 7, plus de 100.000 retweets et 50.000 likes. Sur Youtube, la vidéo fait également le buzz: la blague a été vue plus de 400.000 fois.

Face à cette blague, deux groupes se distinguent sur les réseaux sociaux: certains sont "morts de rire" pour la blague, d'autres aiment surtout la manière dont le petit garçon la raconte.  

On peut y lire les tweets suivants: "J'arrête pas de regarder la video du ptit qui fais la blague Jonathan mdrrr" ou "J'ai la voix du petit dans ma tête qui fait la blague sur jonathan laaa mdrr" et "N'EMPÊCHE que le petit de +qu'est ce qui est jaune et qui attend?+BAH DSL mais ss façon de parler elle est vrmt hilarante". Un hashtag "Jonathan" a même été créé sur Twitter.  

Quelques jours après la diffusion initiale, la mère du petit Adrien a été interviewée par le Huffington Post:"Il l'a postée quelques jours après sans penser en faire un +buzz+. C'était pour rire en famille et entre amis". Le petit garçon de 8 ans au vu de cet engouement, a décidé de poster plus de blagues sur sa page Facebook qu'il partage avec son frère jumeau.


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr