Tentative de buzz?

Kendrick Lamar relance la polémique autour du "N-word" lors d'un concert (vidéo)

Kendrick Lamar a repris une fan blanche qu'il avait invitée sur scène: en chantant l'une de ses chanson elle a prononcé le mot "Nigger". - ©Kevork Djansezian/Getty images north america/AFP

Le rappeur Kendrick Lamar a relancé la polémique du "N-word" alors qu'il donnait un concert dans l'Alabama, aux Etats-Unis, dimanche. Il a invité une fan blanche à monter sur scène pour chanter avec lui mais elle a prononcé le mot "nigger", jugé raciste lorsqu'il est employé par des personnes blanches. Le rappeur l'a réprimandée sur scène devant tous les spectateurs qui l'ont huée.

Kendrick Lamar a relancé la polémique autour du "N-word" aux Etats-Unis après un concert donné dimanche 20 dans l'Alabama. Le rappeur, qui a reçu le prix Pulitzer dans la catégorie musique en avril dernier, a invité une jeune fan blanche à monter sur scène.

La jeune femme, qui a dit se prénommer Delaney, a donc eu la chance de monter sur scène avec son idole pour interpréter la chanson m.A.A.d city, sortie en 2012.

Mais alors qu'elle chantait le rappeur l'a interrompue. Elle lui a alors demandé pourquoi et s'est inquiétée de ne pas être "assez cool" pour lui. Kendrick Lamar lui a alors simplement rétorqué "il faut juste que tu censures un mot".

A voir aussi: Kendrick Lamar, premier rappeur à recevoir le prix Pulitzer

Gênée, elle s'est alors excusée platement. "Est-ce que j'ai fait ça ? Je suis désolée (...) je suis tellement désolée", a-t-elle dit sous les huées des spectateurs avant d'être autorisée à reprendre la chanson.

Delaney a en effet prononcé "nigger", qui est d'ailleurs présent dans les paroles de la chanson. Mais ce mot, très utilisé par les rappeurs noirs américains, a une connotation extrêmement raciste lorsqu'il est prononcé par une personne blanche.

Les américains blanc disent d'ailleurs "N-word", pour ne pas froisser leurs compatriotes noirs.

Cet incident lors du Hangout Festival a créé la polémique et celle-ci a été alimentée par la publication de vidéos du concert sur les réseaux sociaux.

Alors que certains internautes ont salué la réaction de l'interprète de l'album DAMN, d'autres ont crié à la tentative du buzz. Ils estimaient en effet que le rappeur était bien conscient que la jeune fan prononcerait ces paroles lorsqu'elle chanterait avec lui.


Voir la version optimisée mobile de cet article