De l'amour dans l'air?

Michel Polnareff en couple avec Afida Turner? Il répond sur Twitter

Selon le magazine "Public", Michel Polnareff et Afida Turner seraient en couple. - © VALERY HACHE / AFP/Archives

Dans son nouveau numéro, le magazine "Public" affirme que Michel Polnareff et Afida Turner seraient en couple, une information rapidement démentie par l'interprète de "Goodbye Marylou". Le chanteur de 73 ans a répondu avec humour sur Twitter.

Michel Polnareff aurait retrouvé l'amour dans les bras d'Afida Turner: c'est en tout cas ce qu'affirme le magazine Public dans sa nouvelle édition, en kiosques depuis ce vendredi 6 au matin. La jeune femme, à la crinière blonde, lui rendrait régulièrement visite à Los Angeles et aurait sympathisé avec plusieurs de ses amis proches, selon les informations rapportées par le magazine people. Malgré la grande différence d'âge (elle a 41 ans et lui 73), ils auraient de nombreux points communs et fileraient visiblement le parfait amour. 

A noter que les deux personnalités ne sont plus en couple depuis l'été dernier. Afida Turner, elle, s'est séparée de son époux en juin 2017 après 10 ans de mariage. Quant à l'interprète de Goodbye Marylou, il n'est plus en couple depuis la même période avec Danyellah, la mère de son fils Louka. Une coïncidence qui pourrait en dire beaucoup.

Mais rapidement, Michel Polnareff a démenti la rumeur avec humour sur son compte Twitter: "Un peu tard pour un poisson d’avril", a-t-il écrit postant la couverture du magazine Public.

Lire aussi - Afida Turner fait le buzz avec un maillot de bain ficelle (photo)

La veille, sur le plateau de Touche pas à mon poste, le chroniqueur Matthieu Delormeau avait évoqué le sujet profitant de l'occasion pour raconter une anecdote sur la chanteuse. "J’ai reçu Afida Turner dans mon bureau il y a une quinzaine de jours pour une émission de téléréalité. Nous n’étions que trois dans le bureau: mon associé Guillaume Frisquet, elle et moi. A un moment donné, le téléphone sonne et s’affiche (sur l’écran) Michel Polnareff", a-t-il raconté précisant qu'elle avait décroché le téléphone.

"Elle répond: «Salut bébé. Je rentre à Los Angeles bien­tôt, on se verra». Mais il n’y a pas eu de «Je t’aime», ni tout ça. En tout cas, c’est lui qui a téléphoné. Ils étaient très proches", a-t-il ajouté.


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr