Petites mains d'argent

Musique: le guitariste Manitas de Plata est mort

Manitas de Plata maniait la guitare avec une grande agilité. - ©Wikimedia Commons

Le guitariste français de flamenco Manitas de Plata est mort à Montpellier (Hérault) mercredi 5. Il était âgé de 93 ans.

Le guitariste français Manitas de Plata ("petites mains d'argent" ou "doigts de fée" en français), 93 ans, est mort mercredi 5 à Montpellier (Hérault), entouré de sa famille. Il avait été admis en maison de retraite au mois d'août.

L'artiste, surnommé le "prince du flamenco", a vendu dans sa carrière près de 93 millions de disques à travers le monde. Il a côtoyé de nombreux artistes, de Brigitte Bardot à Salvador Dali et Jean Cocteau. Pablo Picasso disait de lui: "il vaut plus cher que moi". Certains le considéraient même comme le successeur du virtuose Django Reinhardt. Quand Manitas de Plata se mettait à jouer, la vitesse de ses doigts le long de sa guitare était, pour les yeux, aussi impressionnante que, pour les oreilles, le son qu'il en tirait.

Manitas de Plata, Ricardo Baliardo de son vrai nom, était animé par deux passions: la musique et les femmes. Né à Sète (Hérault) en août 1921 au sein de la communauté gitane, fils d'un marchand de chevaux, il apprend la guitare dès ses premières années. Illettré, il joue, surtout l'été, aux terrasses des cafés, ce qui lui vaut d'être repéré et, plus tard, d'aller jouer jusqu'à New York, au Carnegie Hall.

Ses 80 disques, dont le premier parut en 1965, le firent connaître du monde entier. Il n'était plus apparu sur scène depuis son concert aux Feria des vendanges à Nîmes en 2010.

Manitas de Plata ne se cachait pas d'avoir plusieurs femmes illégitimes. Il disait même ne pas savoir combien d'enfants étaient nés de ses relations. L'artiste en a reconnu au moins 13. 


Voir la version optimisée mobile de cet article