Mauvais souvenir

Quand la toute jeune France Gall gagnait l'Eurovision... pour le Luxembourg (vidéo)

France Gall a remporté l'Eurovision en 1965. - © FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives

Au cours de sa longue carrière ponctuée de hits et de périodes plus difficiles, France Gall a réussi la performance de remporter l'Eurovision, en 1965. Pas de chance pour la France, c'était sous les couleurs du Luxembourg. Une victoire artistique qui, pour l'intéressée, a été vécue comme un cauchemar personnel.

Elle a connu une carrière longue de 35 ans qu'elle a brusquement arrêtée en 1997, ne se contentant après que de fugaces apparitions Et si France Gall a connu des hauts et des bas côté popularité, elle restera l'interprète de quelques tubes inoubliables, qu'il s'agisse de ses premières bluettes encore adolescente, ou des chansons de Michel Berger dont elle était veuve.

Mais France Gall, fille et nièce de musiciens professionnels, a aussi une autre distinction particulière dans sa carrière: elle est l'une des rares Françaises à avoir remporté l'Eurovision… mais pas pour la France. Elle a en effet présenté le titre Poupée de cire, poupée de son écrit par Serge Gainsbourg (qui lui fera chanter un peu plus tard le sulfureux Les Sucettes…) sous les couleurs du Luxembourg en 1965, à Naples. France Gall (Isabelle Gall de son vrai nom) n'a alors pas 18 ans et elle va pourtant remporter un concours diffusé devant 150 millions de téléspectateurs. Un moment que la chanteuse décrira beaucoup plus tard comme étant un véritable cauchemar.

Lire aussi: La chanteuse France Gall a cessé de "résister" dimanche matin

"Je me suis fait huer par les musiciens tout l'après-midi, pendant les répétitions. J'y suis allée, dans ma tête, tellement perdante, qu'après avoir chanté j'ai dit à la personne qui m'accompagnait +sortons de là, j'ai besoin de boire un verre de lait, quelque chose+" racontera-t-elle sur le plateau de l'émission C'est notre vie sur France 2 en 2015. "J'étais avec un garçon (Claude François, NDLR) et j'ai demandé à ce qu'on appelle ce garçon quand j'ai gagné. Et ce garçon, juste avant que je monte sur scène, pour aller rechanter ma chanson, il me dit, +Je te quitte+. Donc moi, qui étais très amoureuse, je pleure. Et on me pousse sur scène et on voit que j'ai plein de larmes mais ça n'a rien à voir avec le fait que j'ai gagné" précisera-t-elle.

Et pour ne rien arranger, France Gall expliquera même qu'après avoir soulevé le trophée de cette victoire amère, elle se fera gifler par la candidate britannique, annoncée comme favorite et visiblement mauvaise perdante. L'Eurovision cette année-là fut la victoire du Luxembourg… mais une soirée noire pour France Gall qui verra en outre sa carrière amorcer une pente descendante à partir de cette date avant son renouveau dans les années 1970.


Voir la version optimisée mobile de cet article