Coupure sécurisée

Le nouveau billet de 20 euros révélé

Le nouveau billet de 20 euros est plus sécurisé contre la falsification. - ©BCE/Twitter

Le nouveau billet de 20 euros a été présenté ce mardi. Il fait partie de la nouvelle série "Europe", plus difficile à falsifier. Le billet de 20 euros est la cible privilégiée des faussaires.

Le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi a présenté ce mardi le nouveau billet de 20 euros. Après ses petits frères de 5 et 10 euros, c'est le troisième né de la nouvelle série "Europe". Une série créée pour lutter contre la falsification.

Le billet de 20 euros est en effet de loin le plus contrefait. Très utilisé mais d'une valeur tout de même modeste, il éveille moins la méfiance des commerçant et circule rapidement de mains en mains. Résultat, 60% des fausses coupures saisies sont des billets de 20 euros, loin devant le billet de 50 euros (26%). La plupart d'entre eux seraient fabriqués dans des imprimeries clandestines napolitaines.

Le nouveau modèle présente donc de nouveaux systèmes de sécurité, notamment en filigrane le visage d'Europe. Une princesse de la mythologie grecque qui a donné son nom au continent et à cette série de billets. Un visage que l'on retrouve sur une bande argentée, autre mécanisme de sécurité auquel s'ajoute des impressions en relief où des zones qui changent de couleurs en fonction de la lumière.

L'aspect général du billet, lui, ne change pas vraiment. Il reste bleu et orné d'un bâtiment d'architecture gothique. Pour l'occasion, la BCE a organisé
Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr