Santé

Les cocktails de l'été les moins caloriques, pour garder la ligne sans se priver!

Un bon cocktail qui ne soit pas une bombe calorique, ça existe! - ©pixnio

Mickaël Dieleman, diététicien-nutritionniste à Lyon, fait le point pour France-Soir sur les cocktails les plus connus, des plus caloriques aux plus healthy.

L’été est LA période des cocktails. Des délicieuses boissons avec ou sans alcool qu’on sirote sur une terrasse au soleil... le rêve.

Et s'ils ont tout pour plaire, attention quand même car sous leurs saveurs douces, ce sont de vraies petites bombes caloriques!

Mickaël Dieleman, diététicien-nutritionniste à Lyon, fait le point sur les cocktails les plus connus des plus caloriques aux plus healthy.

Les cocktails les plus caloriques:

> Le "white russian" (260 Kcal*)

Il contient de l'alcool, du lait, de la crème et du sucre.

C'est le seul cocktail à être gras en plus d'être sucré. Pas vraiment le top pour la plage.... Et ii va falloir courir un moment pour brûler ses calories.

> Le cosmopolitan (198 Kcal*)

Avec la liqueur de Cointreau qui ajoute encore plus de sucre et de calories à l’ensemble, le Cosmopolitan est très populaire mais pas pour sa légèreté.

Lire: Que manger quand il fait chaud? Les conseils à suivre

> La piña colada (174 Kcal*)

Un délicieux mélange d’ananas (jus plus calorique que d’autres, comme l’orange) et de crème de coco qui en font un cocktail riche en calories. Dommage!

> Le mojito (160 Kacl*)

Le cocktail préféré des français avec du citron vert, de l’eau gazeuse, des feuilles de menthe... il avait tout pour plaire! C’était sans compter sur le sucre et le rhum.

Les cocktails moins caloriques:

> L'"old fashioned" (155 Kcal*)

On aurait pu le mettre avec les cocktails très caloriques mais son principal défaut est surtout un peu trop de sucre.

> La caïpirinha (152 Kcal*)

Encore un cocktail très sympathique pour les fins de journées ensoleillées. Beaucoup de sucre mais un alcool moins fort que pour les précédents.

> Le gin tonic (143 Kcal*)

Enfin moins de 150 Kcal pour un grand classique des cocktails. A boire bien frais!

> La margarita (140 Kcal*)

Il tire son nom de la femme qui l’a créé, la mexicaine Margarita Sames. Le jus de citron verts frais n’efface pas la tequila bien présente. Cela reste quand même moins calorique que d’autres cocktails.

Le top du top:

> Le Martini au jus de citron (128 Kcal*)

Un cocktail qui ne sera pas trop riche car peu alcoolisé. Pour ceux qui aiment le Martini, c’est parfait.

Voir: Quelques conseils pour profiter d'un barbecue en surveillant sa ligne (vidéo)

> Le "bloody mary" (123 Kcal*)

Jus de tomate, citron et un soupçon de vodka. Cela nous amène un cocktail riche en saveurs et pas trop calorique.

> Le spritz (120 Kcal*)

C’est le cocktail star de l’été 2015 et qui est encore le préféré de nombreuses personnes.De la fraicheur dont on n’abusera tout de même pas trop pour garder la ligne.

> L'americano (110 Kcal*)

Et voilà notre cocktail le moins calorique! Il tire son nom du débarquement des GI’s américains en Italie lors de la deuxième guerre mondiale.

Le rêve: une bonne marche active et c’est brûlé!

Est-ce que le "sans alcool" peut mettre à terre tous les autres cocktails?

Pas vraiment car il ne faut pas oublier que deux verres de jus d’orange, c’est tout de même entre 100 et 150 kcal et un seul verre de jus de pomme ou de raisin, entre 70 et 100 kcal... Les eaux aromatisées ne sont pas meilleures puisqu’elles peuvent contenir jusqu’à 3g de sucre pour 10 cl.

N’oublions pas que je ne vous incite pas à boire mais vous propose un état des lieux de cocktails qui existent.

Si je dois faire un choix en tant que nutritionniste, alors je vous conseillerais de boire celui que vous aimez dans les moins calorique cités, mais comme pour tout, de ne pas en abuser!

* Le nombre de calories est donné pour 100 g. L'alcool est à consommer avec modération et son abus est dangereux pour la santé.

Cet article a été rédigé par Mickaël Dieleman, diététicien nutritionniste à Lyon spécialisé dans le sport (voir son site: http://www.dieteticien-nutritionniste-lyon.com/)


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr