Contamination

Laits infantiles contaminés: quels sont les risques pour votre bébé en cas de salmonellose?

La salmonellose doit rapidement être prise en charge pour éviter les risques les plus sérieux. - © LOIC VENANCE / AFP/Archives

Selon une estimation du ministère de la Défense, ce sont pas moins de 620 lots de lait pour bébé qui auraient été contaminés par des salmonelles lors du processus de fabrication. Le risque de contamination est réel, et la maladie provoquée est douloureuse, dangereuse dans certains cas, mais globalement bien prise en charge.

Selon le ministère de la Santé, ce sont maintenant pas moins de 620 lots de laits infantiles en poudre fabriqués par Lactalis qui sont potentiellement contaminés par des salmonelles. Avec le risque pour les nourrissons consommant le produit de tomber malade.

La salmonellose est une maladie bactérienne très proche dans ses symptômes de la gastro-entérite, avec en général des symptômes plus marqués encore que la maladie saisonnière. Forte fièvre (parfois 40 degrés), des nausées parfois brutales et des diarrhées abondantes caractérisent l'arrivée de la maladie. Mais alors que la gastro-entérite classique est sous contrôle en deux à trois jours, la salmonellose dure dans le temps. Après une première semaine douloureuse, les atteintes physiques peuvent se poursuivre une deuxième semaine avec une fièvre persistante et des douleurs abdominales résiduelles.

Voir aussi: Laits infantiles contaminés: comment savoir si mon lot est concerné?

Autre spécificité de la salmonellose, alors que la gastro-entérite saisonnière est très majoritairement virale, les salmonelles sont des bactéries et une antibiothérapie est nécessaire surtout chez les plus petits.

La salmonellose est en principe une maladie certes éprouvante mais à très bon diagnostic si elle est bien soignée. Cependant, les risques pour les nourrissons sont les mêmes que ceux d'une gastro-entérite, mais renforcé par la brutalité des symptômes. Aussi le danger de la déshydratation lié aux pertes lors des diarrhées est bien réel et doit immédiatement être pris en charge par un médecin. L'intensité des symptômes, et le fait éventuellement d'avoir consommé un des lots incriminés, mettra sans difficulté le praticien sur la piste de la maladie et garantira un traitement efficace. Restera pour le tout petit à s'armer de patience face à aux conséquences pénibles de cette pathologie.


Voir la version optimisée mobile de cet article