Explication

L'alimentation cétogène, qu’est-ce que c’est?

C'est quoi, le "régime cétogène"? - ©Capture d'écran YouTube

Définition, approche, intérêt, ainsi que risques potentiels, Mickaël Dieleman, diététicien nutritionniste spécialisé dans le sport, explique pour "France-Soir" le régime cétogène.

Le régime cétogène est un régime très pauvre en glucides (sucres) et riche en graisses.

On retrouve les glucides dans les fruits et légumes, dans les céréales et légumineuses (amidons, pomme de terre, blé, riz, quinoa, lentilles, flageolets, haricots rouges, etc.).

Alors que les graisses (lipides) seront trouvées dans les huiles, le beurre, la crème,  la margarine, les fruits oléagineux (noix, amandes), et l’avocat entre autre.

Aujourd’hui, les régimes alimentaires équilibrés recommandent environ 50% de glucides, 35% de lipides et 15 % de protéines.

Un régime cétogène sera composé de 90% de lipides, 8% de protéines et 2% de glucides.

Le glucose (sucre) est le principal carburant énergétique de l’organisme, aussi bien au niveau musculaire que pour nourrir le cerveau.

Lorsque le taux de glucose dans le sang diminue, il y a hypoglycémie (diminution du taux de sucre dans le sang).

Le corps va s’adapter à cette privation de glucose en mobilisant différentes sources d’énergie et va ainsi puiser dans ses réserves de graisses qui vont être transformées par le foie en corps cétoniques (substances produites par la dégradation de graisses dans le sang).

Un taux élevé de corps cétoniques pourra cependant être dangereux: c’est ce que l’on appelle l’acidocétose.

A lire: Peut-on être vegan et faire du sport?

> Ses intérêts thérapeutiques

Le régime cétogène est connu depuis plus de 90 ans pour traiter certains cas d’épilepsie chez les enfants pour qui les traitements classiques n’ont pas les effets souhaités.

Aussi, mais les études doivent le prouver, le régime cétogène aurait des effets intéressants dans certains cas de cancers et de maladies neurologiques.

Notamment pour la maladie d’Alzheimer qui a des caractéristiques communes avec le diabète (résistance à l’insuline dans son rôle de régulation de la glycémie -taux de sucre dans le sang) et une utilisation moins importante du glucose par les cellules du cerveau.

Ce mauvais métabolisme du glucose aurait pour effet la création de composés qui amènent une diminution de production d’énergie des cellules, et aussi le dépôt de protéines caractéristiques d’Alzheimer.

> Le régime cétogène pour perdre du poids?

L’utilisation du régime cétogène pour la perte de poids repose sur le même principe: l’utilisation de corps cétoniques à partir du tissu adipeux (tissus de graisse) en excès.

Ainsi, le régime cétogène fait perdre du poids grâce à plusieurs facteurs: la régulation des hormones qui contrôlent l’appétit, la propriété des corps cétoniques à "bloquer" l’appétit, diminution de la lipogenèse (fabrication de cellules graisseuses), augmentation de la lipolyse (destruction des cellules graisseuse), et la réduction de l’appétit grâce à l’effet satiétogène des protéines.

> Est-ce un régime viable sur long terme?

Le problème est que ce type de régime crée un déséquilibre avec des carences en vitamines et certains minéraux, comme le calcium et le potassium. Une supplémentation sera alors nécessaire.

Aussi, de la fatigue, des nausées et maux de tête peuvent se faire ressentir les premiers jours. Effets qui ne durent toutefois pas dans le temps. Cela donne tout de même un régime difficile à maintenir au quotidien.

Alors, oui, le régime cétogène est un régime thérapeutique très intéressant dans certains cas. Mais non, il ne peut être pratiqué par tout le monde et il faut être attentif aux dérives qui en découlent pour la perte de poids.

Ainsi, et dans tous les cas, un contrôle médical et/ou diététique est fortement recommandé.

Cet article a été rédigé par Mickaël Dieleman, diététicien nutritionniste spécialisé dans le sport

(voir son site: http://www.dieteticien-nutritionniste-lyon.com/)


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr