Article partenaire

Télétravail: les conseils pour bien choisir son mobilier de bureau

Bien choisir son mobilier de bureau: une condition de votre confort et de votre rentabilité. - ©Axelle B/ Public Domain

PARTENAIRE - Le télétravail a la cote auprès des salariés français, et son développement pourrait s'accroître avec la nouvelle législation. Conséquence: vous pourriez avoir besoin de réaménager votre intérieur pour y installer un véritable poste de travail. Une fois vos besoins bien identifiés, mieux vaut ne pas lésiner sur la qualité.

Les ordonnances pour le renforcement du dialogue social prises à l'été 2017 facilitent l'accès pour les salariés au télétravail, qui devrait rapidement décoller. Selon une enquête réalisée par Malakoff Méderic, 56% des salariés qui ne sont pas en télétravail y passeraient volontiers si leur employeur le proposait. Une manière de mieux gérer son quotidien, son rythme, mais aussi son espace de travail. A commencer par le premier élément du salarié du tertiaire avant même son ordinateur: son mobilier de bureau.

Sachez tout d'abord que votre employeur peut avoir son mot à dire sur la question car en cas d'accident intervenant durant vos heures de télétravail, sa responsabilité peut être engagée. Idem sur la question du confort où des responsabilités légales existent pour assurer un cadre de travail respectueux des besoins du salarié.

Mieux vaut donc pour vous garantir un environnement à la fois performant et respectueux des exigences professionnelles se tourner vers des enseignes habituées à fournir des entreprises, même pour meubler un bureau dans un logement individuel. Table et poste de travail suffisamment vaste et bien pensé pour votre activité, caissons et armoires pratiques et verrouillables, ou siège confortable et ergonomique comme la gamme de chaise de bureau de Bureau Vallée, ces points stratégiques doivent bénéficier d'une conformité optimale par rapport à vos besoins.

Lire aussi - Télétravail: 65% des Français séduits 

La décoration générale et la qualité de l'éclairage seront les cerises sur le gâteau de votre confort et… de votre rentabilité! Selon une tribune publiée dans Les Echos par la présidente de BPI Group, les entreprises optant pour le télétravail constatent une augmentation de la productivité de 22% et une baisse des arrêts maladie de 5,5 jours par an.


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr