Cheese

Le meilleur camembert du monde n'est (apparemment) pas français

Un camembert québécois a remporté le titre de meilleur camembert du monde au World Championship Cheese Contest. - ©Charly Triballeau/AFP

Le World Championship Cheese Contest a sacré comme meilleur camembert du monde un fromage québécois. Le palmarès a été révélé vendredi. La Normandie n'est même pas dans le top 5, une cruelle désillusion pour le pays du camembert.

Voilà une nouvelle qui va plonger le peuple normand dans la plus profonde des dépressions (c'est à peine exagéré). Après avoir livré une lutte acharnée lors du World Championship Cheese Contest (à Madison dans le Wisconsin aux Etats-Unis), l'Isigny, camembert normand et référence du genre, a tristement constaté vendredi 16, lors de la révélation du palmarès complet, qu'il n'était même pas dans le top 5 des meilleurs camemberts.

C'est un fromage québécois qui a remporté les honneurs du jury devant deux camemberts américains, un autre canadien et un néozélandais.

L'extra de 170g, fabriqué à Saint-Hubert au Québec par la coopérative Agropur, a réalisé un score de 99.45 grâce à ses arômes de noisettes et de champignons, et a donc été sacré meilleur camembert du monde.

Lire aussi: Google - un Doodle pour fêter l’anniversaire de Marie Harel, l’inventrice du camembert

C'est un affront pour la Normandie qui vient tout juste de trouver un accord dans le litige concernant la bataille d'étiquette qui opposait ses producteurs de lait aux fabricants de camemberts de la région. D'ici à 2021, il n'y aura plus qu'un seul et unique camembert de Normandie AOP (appellation d'origine protégée).

Si la Normandie est triste, les Pyrénées-Atlantiques jubilent puisque l'Esquirrou, du Michel Touyarou (de Mauléon), fromage au lait de brebis, a été sacré champion du monde toutes catégories. Une performance de taille quand l'on sait qu'il y avait plus de 3.400 fromages de 26 pays différents en compétition.


Voir la version optimisée mobile de cet article