Le "Refettorio Paris"

Paris: un chef étoilé ouvre une cantine solidaire dans l'église de la Madeleine

Un chef étoilé a ouvert jeudi une cantine solidaire à La Madeleine pour les plus démunis. - ©JR

Sacré meilleur restaurateur du monde en 2015, le chef italien Massimo Bottura a ouvert depuis jeudi une cantine solidaire dans les cryptes de l'église de La Madeleine (Paris). Au total, 100 repas gratuits seront servis quotidiennement aux plus démunis.

Sa démarche fait grand bruit. Sacré meilleur restaurateur du monde en 2015, le chef italien Massimo Bottura a ouvert depuis jeudi 15 une cantine solidaire dans les cryptes de l'église de La Madeleine (Paris). L'établissement nommé "Refettorio Paris" offrira quotidiennement 100 repas gratuits aux plus démunis, des plats cuisinés par de grands chefs cuisiniers.

"La Madeleine, c’était un rêve. Regardez, nous sommes sous la crypte, dans une église classée, pour servir 100 couverts assis, du lundi au vendredi, avec 130 kilos de nourriture par soir et 40 volontaires", a confié au Parisien Massimo Bottura, visiblement ravi d'avoir réalisé son projet.

Comme l'a indiqué l'établissement sur son site Internet, la création du Refettorio Paris a été possible grâce à la coopération de différentes organisations et individuels dont Food For Soul, une association à but non lucratif fondée par le chef Massimo Bottura et Lara Gilmore pour sensibiliser les populations à la lutte contre le gaspillage alimentaire via l’inclusion sociale. L'organisation a d'ailleurs ouvert un établissement similaire à Milan en 2015 avant de continuer d'autres projets au Brésil, à Londres, à Modène mais aussi à Bologne.

Lire aussi - Neige à Paris: un client annule sa commande, le traiteur offre la nourriture aux plus démunis

A l'occasion de l'ouverture officielle, les chefs Alain Ducasse et Yannick Alléno sont venus cuisiner au Refettorio Paris. Dans les semaines à venir, d'autres grands chefs français et internationaux feront également le déplacement pour participer à cette initiative d'un tout nouveau genre à l'instar d'Anne-Sophie Pic, d'Hélène Darroze, de Jean-François Piège mais aussi d'Alain Passard. Et ce, afin de préparer des repas complets et équilibrés à base d'ingrédients provenant de surplus alimentaires fournis par Carrefour, La Banque Alimentaire et Phenix, une jeune entreprise luttant contre le gaspillage alimentaire en servant de lien entre des supermarchés et des associations.

"Outre la lutte contre le gaspillage alimentaire, le projet veut sensibiliser autour du problème grandissant de l'isolement social. Le Refettorio Paris accueillera et stimulera les sens des hôtes grâce à des repas chauds et des sourires bienveillants mais aussi grâce à l'hospitalité et la beauté du lieu dans une approche holistique: de la nourriture pour le corps et l'esprit", est-il également indiqué sur le site Internet de ce tout nouveau lieu parisien. 

 


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr