Entrepreneur et créateur

A 21 ans, il crée sa marque de prêt-à-porter: Komposant (photos)

A seulement 21 ans, un jeune étudiant a créé sa propre marque: Komposant. - ©Komposant

"France-Soir" a rencontré Antoine Bosnet, un jeune étudiant de 21 ans qui a lancé sa propre marque prêt-à-porter vendredi dernier. Appelée Komposant, la marque s'inspire du streetwear, très en vogue actuellement.

Komposant est une marque de contrastes, c'est ainsi qu'Antoine Bosnet, 21 ans, définirait la marque de vêtements qu'il a créée et lancée vendredi 18. Ce jeune étudiant est en effet aussi un entrepreneur qui a pensé Komposant comme une griffe streetwear, tout en restant "chic".

Le site Internet de la marque a été mis en ligne vendredi dernier mais "on a quatre saisons de prêtes", estime cet étudiant en architecture passionné par la mode.

Au menu: sweats et tee-shirts en coupe large à l'image de Komposant pour femmes et hommes. En collaboration avec deux amis, il a imaginé des vêtements qu'il veut "sauvages". Des ours ou des félins décorent en effet les différentes pièces de sa première collection.

A voir aussi: Chanel jette l'ancre au Grand Palais pour son défilé "croisière"

"Ces sortes d’animaux qui seraient en nous et qui ressortiraient instantanément lorsque l’on met le vêtement", commente-t-il.

Pour mener à bien son projet, il assure s'être financé seul et faire faire ses modèles dans une usine "à taille humaine" au Portugal. Pour des raisons financières évidentes mais aussi parce que cette entreprise lui permettait de produire des vêtements en moindre quantité, contrairement aux très grandes griffes, tout en étant capable de suivre chaque étape de la fabrication.

 

Une publication partagée par Komposant (@komposant) le

Pour les débuts de Komposant, Antoine Bosnet a misé sur 200 pièces de quatre modèles différents. Deux top féminins et plutôt courts: le "Cherry Bomb" et le Komposant. Côté hommes, le tee-shirt (long cette fois) basique Komposant est aussi disponible comme le "Goddevil", encore une fois: tout est dans le contraste.

 

Une publication partagée par Komposant (@komposant) le

Les articles, qui s'adressent plus aux catégories supérieures au vu de leur prix (un peu moins de 50 euros la pièce), ne sont pas forcément destinés aux jeunes âgés de 18 à 25 ans, même si cette catégorie d'âge est particulièrement friande de streetwear.

Pour l'avenir, pas d'ouverture de magasin prévue. Mais en plus de l'e-shop, le jeune entrepreneur qui espère pouvoir vendre ses créations dans au sein de grands magasins.


Voir la version optimisée mobile de cet article