Six semaines de rabais

5 conseils pour des soldes d'été réussis

Les soldes d'été vont s'étendre sur 6 semaines. - ©Bordas/Sipa

Les soldes d'été, c'est pour bientôt et cette année comme l'an dernier, ils dureront six semaines. Afin de réaliser des bonnes affaires pendant cette période, "FranceSoir" vous prodigue quelques conseils pour en profiter au mieux.

Le marathon des soldes va bientôt commencer. Cette année, ils auront lieu du mercredi 27 juin au mardi 7 août 2018 (sauf départements frontaliers et territoires d'outre-mer) et dureront donc six semaines. Si ces soldes sont l'occasion de réaliser de bonnes affaires, les Français ont, bien souvent, tendance à se disperser pendant cette période, rentrant la plupart du temps bredouilles. Pour préparer au mieux cette course aux bonnes affaires, éviter de perdre du temps et déjouer les pièges, FranceSoir vous prodigue cinq conseils pour des soldes réussis.

> Faites un état des lieux de votre garde-robe

Avant de s'aventurer dans les magasins, il est nécessaire de faire le tri dans sa garde-robe et de savoir exactement ce dont l'on a besoin. Pour y voir plus clair, ouvrir sa penderie reste encore le meilleur moyen de se faire une idée de ce qu'il faut acheter. Pour les vêtements que l'on ne désire plus, la vente sur Internet reste la solution idéale. Il s'agit d'une bonne occasion de ne pas les jeter, faire des heureux et surtout, d'avoir plus d'argent pour faire les soldes. Ou bien, il est aussi possible de faire preuve de générosité en les donnant à des associations.

> Préparez un plan de bataille

Les soldes, c'est un peu comme une opération commando: on ne peut pas partir sans avoir préparé le terrain. Avant de se lancer sur le champ de bataille, il est donc préférable de définir son parcours et faire une liste d'achats. Pour davantage d'efficacité, il est recommandé de la diviser en deux, en séparant les "priorités" et les "superflus". Une fois la liste faite, sélectionnez dans quel ordre faire les magasins et repérez la proximité entre chaque enseigne. Vérifiez également l'état de vos comptes et fixez-vous un budget. Essayez aussi de ne pas vous laisser séduire par les nouvelles collections (non soldées, mais souvent mises en avant).

> Choisissez une tenue confortable

Celles et ceux qui ont l'habitude de faire les soldes savent qu'il s'agit d'un exercice des plus fatigants. Et pour cause: passer sa journée à piétiner et courir de gauche à droite demande beaucoup d'énergie. Pour parvenir à bout de cette épreuve, rien de mieux que de porter une tenue confortable. Pour les femmes, les talons aiguilles sont donc à bannir. Il est aussi recommandé d'exclure les robes et de privilégier un haut et un bas. La raison est toute simple: si vous voulez essayer un tee-shirt, il serait bien dommage de l’essayer par dessus votre robe ou de sortir de votre cabine en petite culotte.

> Faites vos achats en ligne

Rien de plus énervant que de se retrouver au milieu de la cohue lors des premiers jours des soldes. Pour celles et ceux qui souhaiteraient éviter les mouvements de foule, faire ses achats sur Internet présente plusieurs avantages. Outre la tranquillité, cette solution évite de perdre du temps aux cabines d'essayage et aux caisses et permet également d'acheter 24 heures sur 24. Autre atout non négligeable: les acheteurs bénéficient d’un droit de rétractation de 14 jours (délai légal minimum) pendant lesquels ils peuvent retourner la marchandise et se faire rembourser sans motif spécifique à donner. A condition bien sûr d'avoir conservé une preuve d'achat.

> Renseignez-vous sur les conditions d'achat

Acheter un vêtement en vitesse sans l'essayer ou se tromper de taille sont des erreurs qui peuvent coûter cher à l'acheteur car bien souvent, les articles soldés ne sont "ni repris, ni échangés". Au moment des achats, il convient ainsi de se renseigner sur les conditions de retour des articles. En règle générale, dans chaque magasin, une pancarte indique précisément les conditions. Dans le cas contraire, n'hésitez surtout pas à demander. "La mention +Pendant les soldes, ni repris, ni échangé+ est abusive. En cas de vice caché, le vendeur est dans l'obligation de remplacer l'article ou de le rembourser", indique le site internet Service-Public.fr.


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr