Tempo

Soldes: la troisième démarque, le meilleur moment des bonnes affaires

Le meilleur moment pour les bonnes affaires n'est pas le début ou la fin de la période. - ©Bordas/Sipa

Lors des soldes, le meilleur moment pour les bonnes affaires n'est pas forcément le premier jour, et en encore moins le dernier. Selon les observateurs, les plus beaux "coups" se jouent la troisième et quatrième semaine.

Vous êtes de ceux qui, lors des soldes, cherchent au maximum à profiter des meilleurs prix, et qui traquent les rabais les plus importants? Selon une étude du comparateur Idealo basée sur 10.000 commerçants référencés, rien ne sert de se précipiter dès le premier jour des soldes. C'est plutôt lors de la troisième démarque que le moment devient réellement intéressant avec de très belles opportunités pour les chasseurs de bons plans.

Selon le comparateur donc, qui a analysé les produits les plus recherchés pour éviter la manipulation qui consiste à afficher de très gros rabais sur les produits que peu de consommateurs achètent (et afficher ainsi le fameux "jusqu'à –XX%"), la première démarque n'est intéressante que pour le très gros électroménager comme les réfrigérateurs.

Mais c'est lors de la troisième et de la quatrième semaine, souvent le moment de la troisième démarque, que les gains sont maximisés pour les téléviseurs, les smartphones, les ordinateurs portables, les casques audio ou les lave-linge. Soit peu ou prou les produits les plus recherchés pendant les soldes, hors vêtements. Ceux aussi sur lesquels le rabais en valeur absolue peut représenter.

Voir aussi: Soldes d'été 2018: les dates des première, deuxième et troisième démarques

Le comparateur cite ainsi le cas d'un téléviseur dont le prix entre la deuxième et en quatrième semaine dont le prix passe de 1.607 euros à 1.471 euros soit un gain supplémentaire de 8%.

La logique est somme toute simple: les marques les plus demandées n'affichent pas forcément de forts à l'ouverture des soldes, et les produits les plus populaires partiront de toute façon (en admettant même qu'ils soient en soldes). En fin de soldes, ce sont les produits dont personne n'a voulu malgré les rabais, soit parce que le produits n'est pas intéressant, soit parce que le solde consenti est trop faible. Les meilleurs affaires sont donc dans l'entre deux des produits qui s'arrachent encore et sur lesquels les commerçants sont prêts à lâcher du lest.


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr