Géant(s)

Chine: le Titanic renaît, loin des icebergs, dans l'Empire du Milieu

La réplique du Titanic que construit la Chine représente un coût chiffré, à ce stade, à 136 millions d'euros. - ©DR

Le géant chinois fait renaître un géant des mers mythique. L'empire du Milieu a ainsi lancé la construction d'une réplique grandeur nature du Titanic qui ne naviguera pas mais sera bien sur l'eau, à 1.000 kilomètres toutefois de la mer la plus proche...

Un chantier naval chinois a entrepris la construction d'une réplique grandeur nature du Titanic, un vaisseau qui mouillera dans un lac artificiel à un millier de kilomètres de la mer la plus proche... et donc à distance raisonnable du moindre iceberg.

Le paquebot de 269 mètres de long pour 28 mètres de large, soit les dimensions exactes de son illustre modèle, ne naviguera pas mais sera le clou d'un parc de loisirs situé au beau milieu de la campagne du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, a précisé jeudi 1er décembre l'agence Chine nouvelle.

Il comprendra une salle de bal, un théâtre, une piscine et des cabines de première classe... dotées du wifi, anachronisme lié aux nécessités de notre époque, selon l'agence de presse officielle.

Le destin tragique du paquebot britannique, qui a coulé dans l'Atlantique après avoir heurté un iceberg lors de son voyage inaugural en 1912, tuant 1.500 personnes, fascine les Chinois comme le reste du monde.

La construction de sa réplique, annoncée en 2014, représente un investissement d'un milliard de yuans (136 millions d'euros) pour le groupe énergétique chinois Seven Star Energy Investment.

La construction des premières pièces a commencé au chantier naval Wuchang, dans la province du Hubei (est de la Chine), d'où elles seront acheminées pour assemblage au Sichuan. Le lancement de la construction a donné lieu à une cérémonie mercredi 30 novembre en présence de l'ancien ministre britannique et ex-commissaire européen Peter Mandelson, selon le site d'information Tencent.

Un milliardaire australien, Clive Palmer, a annoncé il y a quelques années un autre projet de réplique du Titanic, qui serait lui aussi construit en Chine mais pourrait naviguer sur les océans du globe. Ce projet semble à l'arrêt à la suite de problèmes de financement.

 


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr