Pas forcément très rigolo

5 conseils pour éviter de (trop) grossir pendant le Nouvel an

Pendant le repas du Nouvel an, préférez le poisson à la viande. - ©Malmaison Hotels/Flickr

Après Noël, le Nouvel an arrive à grands pas et avec lui l'angoisse annuelle de récolter plusieurs kilos et de payer les excès de la soirée des semaines durant. Pas de panique, "FranceSoir" vous donne cinq conseils astucieux pour limiter les dégâts.

Après Noël, la période d'excès en tous genres n'est pas finie pour autant. C'est ensuite le Nouvel an qui arrive à grands pas et avec lui ses plâtrées de nourriture et l'alcool à foison. Face aux heures gargantuesques qui vous attendent encore et à la prise de poids inévitable qui en résultera, FranceSoir vous prodigue cinq conseils pour limiter la casse.

> Modérez votre consommation d'alcool

Pendant le réveillon, préférez une coupe de champagne, moins calorique, à un verre de vin rouge. Si on ne vous en propose pas, un verre de vin (sec si possible) vaut toujours mieux qu'un apéritif sucré. Enfin, entre deux verres de vin, pensez à boire de l'eau régulièrement.  

> A l'apéritif, préférez les légumes et limitez les matières grasses

Dites adieu aux chips industrielles, très riches en matières grasses et en sel, ainsi qu'aux biscuits apéritifs. Proposez plutôt de bonnes petite tapas à base de légumes. Vous pouvez par exemple faire cuire des petits pois al dente et offrir des chips de légumes à vos invités. Proposez également des légumes frais et croquants tels des champignons, des tomates cerises ou encore des bâtonnets de concombre. Pour les rillettes, préférez celles au saumon ou au thon à celles à la viande. Et si vous êtes un carnivore assumé, remplacez la charcuterie par de la viande des grisons ou du saucisson allégé. Pour les sauces, là encore évitez l'industriel et préparez vos accompagnements (vive le guacamole!) avec des yaourts ou du fromage blanc allégés.  

> Pour le plat principal, préférez le poisson

Comme pour l'apéritif, mieux vaut privilégier le poisson à la viande. Proposez un plateau de fruits de mer plutôt que de foie gras, et à la place de la mayonnaise, préparez du citron et du vinaigre à l'échalote en accompagnement. Limitez le pain sur la table. Malheureusement, le fromage est également à proscrire.

> Mangez intelligemment

Pour éviter de trop vous nourrir, soyez machinal: posez votre fourchette entre chaque bouchée. De cette façon, vous absorberez plus lentement les aliments et mangerez donc moins. Votre cerveau prend en effet vingt minutes avant de renvoyer une sensation de satiété à votre corps. Si on vous sert un plat copieux, laissez-en dans votre assiette en prétextant que vous êtes saturé. Et heureux bien sûr. 

> Faites le tri dans votre frigo dès le lendemain  

Après avoir avalé une bouteille d'eau entière pour vous remettre des excès d'alcool de la veille, levez-vous de votre canapé et faites le tri dans votre frigo: adieu sodas et autres charcuteries, viandes rouge, beurre, huile et produits laitiers. Consommez plutôt des fruits, surtout secs ou cuits pour éviter l'acidité, des légumes, également cuits, et des céréales complètes. Ces trois groupes d'aliments pleins de vitamines, d'antioxydants et de fibres vous aideront à nettoyer votre organisme bien abimé après cette période de fêtes. Remplacez la viande rouge par des poissons maigres comme le cabilleau, cuits à la vapeur pour un minium de calories. Et surtout, pensez à bien vous hydrater. Buvez au moins un litre d'eau par jour, à consommer sous toutes ses formes (thé, tisanes "spécial detox", bouillon). Le meilleur allié detox: le citron. Dilué dans une bouteille d'eau à siroter toute la journée ou en assaisonnement sur du poisson, il permet de réguler le système digestif comme aucun autre aliment. 

 

 


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr