Bachotage

5 conseils pour préparer le bac

Les épreuves du bac général et technologique débutent tous les ans à la mi-juin en France métropolitaine. - ©Lcham/Sipa

Le bac, c'est pour bientôt: les épreuves qui débutent mi-juin semblent se rapprocher à toute vitesse. Il est donc plus que temps de commencer les révisions... Voici cinq conseils pour bien s'y prendre.

Il reste peu de temps avant le début des épreuves du baccalauréat général et technologique. C'est la dernière ligne droite pour les lycéens. Pour optimiser les révisions et éviter le stress des candidats comme des parents, FranceSoir vous propose cinq conseils pour bien réviser le bac.

> Choisir le bon environnement

Tout le monde n'a pas besoin des mêmes conditions pour travailler. Certains sont plus efficaces seuls, d'autres en groupe, en plein air ou à l'intérieur. Il appartient donc au candidat de trouver l'environnement qui lui convient le mieux. Celui qui se laisse facilement distraire doit donc privilégier un lieu qui l'oblige à rester concentrer, comme une bibliothèque par exemple.

> Apprendre, échanger, s'exercer

Les fiches de révision ont déjà fait leurs preuves sur des générations, mais il faut avoir achevé de les rédiger plusieurs semaines avant les épreuves. Autrement, ce serait plus une perte de temps. Echanger avec d'autres lycéens et s'entraider est également conseillé, pourvu que la séance de révision en soit vraiment une. Mais surtout, il ne faut pas se contenter d'ingurgiter les cours mais aussi se mettre en situation en faisant des exercices corrigés. En plus, il n'est pas impossible que l'un ou l'autre tombe comme sujet le jour-J.

> Gérer ses horaires

Etablir un planning de révision permet de connaître l'ampleur de la tâche. Une bonne organisation aide donc à limiter le stress et à éviter les impasses. Mieux vaut également prévoir dans les derniers jours des moments creux en cas d'oublis ou d'imprévus. Réviser du réveil au coucher sans interruption n'est pas la solution. Pour éviter de craquer, mieux vaut se concentrer sur les heures où l'on est le plus productif. Au réveil, juste après le déjeuner et en fin d'après-midi, l'attention est faible. Autant en profiter pour faire une pause.

> Esprit sain, corps sain

Même si cela peut prendre du temps, il est important de conserver une bonne hygiène de vie. Rogner sur les heures de sommeil est contre-productif et une bonne nuit permet de mémoriser les connaissances apprises dans la journée. Continuer de faire du sport, en plus d'aider à mieux dormir, permet de décrocher des révisions et donc de limiter le stress.

> Se faire une raison

Même quand on est parfaitement préparé, à quelques heures du début de l'épreuve, le stress monte et personne n'y échappe. C'est même plutôt bon signe. Le tout est de ne pas y céder en se rappelant que près de 90% des candidats sont reçus. Si l'anticipation est difficile, une fois devant la copie, ce n'est plus qu'un devoir comme on en a passé des dizaines.

 


Voir la version optimisée mobile de cet article