Mieux consommer et moins jeter

5 conseils pour réduire le gaspillage

Des astuces simples permettent de réduire le gaspillage alimentaire, le gaspillage d'eau et de papier. - ©Sydevom

En France, un habitant produit 354 kilos d'ordures ménagères par an et consomme 158 litres d'eau par jour. Consommer moins et mieux est possible, à condition de changer quelques habitudes bien ancrées dans le quotidien. "FranceSoir" vous donne 5 conseils pour limiter le gaspillage.

Réduire le gaspillage est une bonne résolution, et qui n'est pas difficile à tenir. Quelques petites astuces et changements d'habitudes suffisent pour faire des économies d'eau et jeter moins de nourriture. Voici les 5 conseils de FranceSoir pour réduire le gaspillage.

> Mieux faire ses courses

Le gaspillage alimentaire commence dès l'achat des produits au supermarché. Pour le réduire, il suffit de faire ses courses différemment, en adoptant de nouvelles méthodes. Par exemple ne jamais y aller le ventre vide car la faim donne envie d'acheter plus d'aliments qui, sur le moment, font envie mais qui ne seront pas forcément consommés après. Faire une liste de courses est aussi une bonne idée car elle permet de voir ce dont vous avez vraiment besoin. N'hésitez pas à regarder votre réfrigérateur et vos placards en élaborant votre liste de courses, afin de ne pas racheter des denrées périssables que vous avez déjà en quantité suffisante. Et emportez vos sacs réutilisables, pour réduire les sacs jetables trouvés en magasin.

> Apprendre à gérer ses restes

Vous vous retrouvez avec des restes sur les bras à chaque repas? Plutôt que de les jeter, mettez-les de côté ou apprenez à les cuisiner. Pour être sûr qu'ils se conserveront bien, il suffit de les congeler: placez-les dans une boîte hermétique et vous pouvez les conserver plusieurs mois au congélateur, en fonction du type d'aliment. Vous pouvez aussi les laisser dans le réfrigérateur pour plus tard, mais pas plus de 48 heures. Si manger deux fois le même repas vous ennuie, vous pouvez les cuisiner d'une façon différente, vous trouverez de nombreuses recettes à base de restes sur des sites comme 750g et CuisineAZ. Avec un peu de temps et d'inventivité, vous pourrez réaliser de belles choses.

> Optimiser sa chasse d'eau et ses robinets

Le gaspillage passe aussi, et beaucoup, par l'eau. Vous le savez déjà, il vaut mieux privilégier la douche que le bain, mais d'autres astuces permettent aussi d'économiser à des endroits inattendus: dans le lavabo et les toilettes. Plus d'un tiers de la consommation domestique d'eau potable est consacrée aux toilettes et avec une chasse d'eau à double débit il est possible de diviser sa consommation d'eau par deux, voire par trois. Fixer des économiseurs d'eau sur les robinets est aussi une bonne idée car ils peuvent réduire le débit de sortie d'eau jusqu'à 50%. Pour être sûr de ne pas gaspiller d'eau, pensez bien à vérifier régulièrement que votre robinetterie ne présente pas de fuite: 20% de la consommation domestique d'eau sont la conséquence de fuites.

> Bien consommer l'eau dans la maison et dans le jardin

Pour limiter le gaspillage de l'eau, il suffit d'adopter quelques gestes simples à l'intérieur et à l'extérieur de la maison. Faire par exemple moins de machines à laver permet d'économiser de grandes quantités d'eau. Privilégier un lave-vaisselle à une vaisselle à la main permet aussi d'économiser de l'eau, à condition de le faire fonctionner lorsqu'il est plein. Bien sûr il est grandement conseillé de fermer systématiquement les robinets après une utilisation, même en se brossant les dents ou en se lavant les mains.

Pour l'utilisation extérieure de l'eau, il est bien d'arroser son jardin durant les heures les plus fraîches de la journée, tôt le matin ou tard le soir, et de sélectionner des plantes qui sont peu ou pas gourmandes en eau.

> Réduire sa consommation de papier

Réduire sa consommation de papier est un moyen important d'agir pour protéger l'environnement. Les Français consomment en moyenne trois ramettes de papier par mois et il est facile d'en réduire sa consommation sans pour autant se priver du plaisir du papier. Vous pouvez par exemple éviter d'imprimer des documents qui sont consultables sur un écran d'ordinateur ou qui peuvent être classés et archivés numériquement (sur un "cloud" ou sur une clé USB). Si la dématérialisation ne vous effraie pas, vous pouvez facilement passer aux services en ligne, du moment que vous pensez bien à archiver les documents qui vous sont fournis. Enfin vous pouvez opter pour du papier recyclé dont la production demande sept fois moins d'énergie et vingt fois moins d'eau que le papier normal. 

 


Voir la version optimisée mobile de cet article