Hygiène

Bactéries dans les torchons de cuisine, causes d'intoxications alimentaires

La viande crue peut notamment être un facteur de transmission de bactéries via les torchons selon l'étude. - ©Marius Boatca/Flickr

Des universitaires mauriciens se sont penchés sur les bactéries présentes dans les torchons de cuisine. Ils ont notamment mis en garde contre les serviettes "multi-usage" qui contiennent parfois des bactéries E.coli ou de staphylocoques dorés, causes d'intoxications alimentaires.

Les torchons sont des nids à microbes, encore plus qu'on ne le pense. Des chercheurs mauriciens ont mis en évidence, lors de la réunion annuelle de la Société américaine de microbiologie, la présence de bactéries dangereuses.

Ils ont notamment trouvé des bactéries E.coli ou des staphylocoques dorés. La première peut entraîner, dans la semaine suivant la consommation de l'aliment contaminé, des diarrhées parfois sanglantes, des douleurs abdominales et des vomissements, voire évoluer vers un syndrome hémolytique et urémique. La seconde, très connue dans les hôpitaux, peut également provoquer des symptômes digestifs graves et douloureux lorsqu'elle est ingérée. Les médias britanniques qui ont révélé l'information parlent donc d'"intoxications alimentaires" pour qualifier ce risque.

Certes, il est assez rare de manger ses torchons de cuisine. Mais cela n'empêche pas le passage des bactéries dans la nourriture, note l'étude. Elle pointe en effet principalement le recours aux torchons "multi-usage". C'est-à-dire le fait de les utiliser à la fois pour s'essuyer les mains, faire la vaisselle ou nettoyer les plans de travail.

Lire aussi: Des bactéries mortelles et "cauchemardesques" se répandent aux Etats-Unis

Les microbes présents sur les mains peuvent ainsi se retrouver sur une planche à découper et donc dans les aliments qui seront ensuite préparés dessus. Inversement, certaines bactéries présentent notamment dans la viande crue peuvent infecter les surfaces de travail. Si ces microbes peuvent êtes détruits lors de la cuisson, ils demeurent ainsi dans la cuisine et contaminent les éléments qui se consomment crus. L'étude note donc une prédominance des bactéries dans les foyers consommateurs de viande.

Les scientifiques ont analysé les torchons d'une centaine de familles pour en arriver à cette conclusion. Précisons toutefois que ce niveau inquiétant de bactéries a été détecté au bout d'un mois d'utilisation. Si les scientifiques recommandent de préférer les serviettes jetables, laver régulièrement (idéalement chaque jour) ses torchons à des températures supérieures à 50 degrés ou bien différencier chaque usage est également une solution pour réduire les risques.


Voir la version optimisée mobile de cet article